Ce dimanche était présentée la troisième soirée d’élimination à Star Académie. Après un gala de variétés mettant en danger William Cloutier, Guillaume Lafond et Meghan Oak, c’est cette dernière qui a dû repartir chez elle. Je l’ai eu au téléphone pour la questionner sur son expérience à Star Académie et ses projets à venir.

 Que retiens-tu de ton passage à Star Académie ?

Tellement de choses! Mais surtout de belles rencontres. Autant les autres académiciens, que les profs, et les artistes invités! Chacun des moments ont été super enrichissants pour moi. Je suis encore plus motivée à poursuivre en musique.

De quel conseil que tu as reçu vas-tu te souvenir longtemps?

Je dirais que tous les conseils pour me pousser à avoir confiance en moi m’ont fait du bien. Tout ce qui tourne autour de rester moi-même, me laisser aller pour exprimer librement mes émotions pour livrer mes messages et toucher le public.

Qu’est-ce que tu as trouvé le plus difficile pendant l’aventure?

J’ai trouvé ça dur de dire au revoir aux candidats éliminés. Notre relation a commencé avant notre entrée à l’académie. On est une famille tissée serrée, on se connait par cœur, on se comprend. Oui, j’étais triste de partir, c’est sûr, mais je pensais à mes amis qui sont toujours à l’académie et je suis contente pour eux.

Tu as interprété Broken Vow de Lara Fabian. Est-ce que l’idée de la chanson venait de toi ou on te l’a proposée?

C’est Gregory qui me l’a proposée lorsqu’on discutait d’idée de chanson avant même que je sois en danger. Je l’ai écoutée et j’ai eu un gros coup de cœur. C’était clair dans ma tête que je voulais la faire lors d’une mise en danger.

Comment te sentais-tu de la chanter devant Lara?

Pour moi, c’était un beau cadeau de pouvoir reprendre une chanson devant l’auteure-compositrice. J’ai voulu lui rendre hommage et je suis fière du résultat.

Comment as-tu vécu l’absence de public?

Le fait de ne pas avoir de public, c’était moins stressant. Je suis contente d’avoir connu un plateau de télévision, mais j’ai hâte d’être sur une scène devant un vrai public. Ce n’est tellement pas la même énergie de chanter pour des caméras versus des personnes en chair et en os.

Pour la suite des choses, elle fera la promotion de son EP Étrangèresorti en octobre dernier. Elle travaillera aussi sur du nouveau matériel, mais elle veut prendre son temps. Elle poursuit également ses études en animation télé et radio. Elle a beaucoup d’opportunités devant elle; ça ne fait que commencer!

Crédit photo principale : Bertrand Exertier