Après que la chanson-thème de Star Académie signée par Jérôme 50, Hubert Lenoir et Julyan (Maintenant et partout) ait été présentée et également des extraits des anciennes chansons-thèmes, les candidats étaient en place pour commencer le grand gala du dimanche soir animée par le chanteur Patrice Michaud.

Par la suite, les 21 académiciens ont offert un medley parfait pour la St-Valentin qui comprenait entre autres Aimer d’amour de Boule Noire, Lovefool des Cardigans, I Will Love Again de Lara Fabian, Higher Love de Steve Winwood et Hymne à l’amour d’Édith Piaf.

Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre 

La première candidate Frédérique Beaulieu a offert à son chum la chanson I Say A Little Prayer popularisée par Dionne Warwick. La chanteuse a proposé un titre tout en nuances, avec de la délicatesse dans la voix. Le second participant, Vincent Julien, a opté pour la pièce un peu plus rythmée, Quand on arrive en ville, tirée de l’opéra-rock Starmania. Comme l’a dit Gregory Charles, le jeune homme a donné tout ce qu’il avait.

Dans un autre registre, Guillaume Lafond, 25 ans, a montré son côté country avec sa Tennessee Whisky, la version de Chris Stapleton. Avec cette voix chaude imprégnée d’une belle vibe, le Richelois a offert une performance très bien réussie et il était visiblement dans son élément. La Drummondvilloise Allyson Pétrin a dépoussiéré le succès de Marie Carmen, Entre l’ombre et la lumière. Si les premières notes nous laissaient sur notre faim, la suite a prouvé que la jeune femme a proposé finalement une interprétation correcte, sans plus.

Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre 

Rosalie Ayotte, William Cloutier, Annabel Oreste, Dashny Jules, Olivier Faubert et Queenie Clement ont été les six premiers candidats à savoir qu’ils feraient parti de l’aventure. Après un medley incluant entre autres Tout le monde en même temps (Louis-Jean Cormier), Ciel (FouKi), Je rêve (Les sœurs Boulay), Le bonheur (Corneille), Si ton cœur bat (Laurence Nerbonne) et La famille (Alaclair Ensemble), Patrice Michaud a annoncé les autres candidats qui vont entrer à l’Académie. Il s’agit de Charles Kamoun, Lunou Zucchini, Zara Sargsyan, Matt Moln, Shayan Heidari et Maëva Grelet.

Les candidats restants ont présenté leurs chansons. Sofia Duhaime a chanté Je demanderai à la lune d’Indochine. Avec une voix grave empreinte d’une certaine tendresse et douceur, la jeune femme a donné une prestation honnête. Joey Michael s’est attaqué au succès de Charles Aznavour, Comme ils disent. Ce dernier a livré un numéro très touchant avec une grande prestance et ouverture. Meghan Oak a repris d’une façon très langoureuse le succès de David Guette, Titanium, dans lequel on entend la voix de Sia. L’artiste a mis en avant-plan cette voix grave ronde et chaleureuse qui a fait tout son effet.

Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre 

Jacob Roberge a replongé dans les années 80 avec ce classique Foreigner, I Want To Know What Love Is. C’est avec aplomb et panache qu’il a rendu cette chanson agréable à nos oreilles. Jullian Thomasz a revisité le hit de Christophe Maé, Il est où le bonheur. La voix du concurrent se colle très bien sur cette musique légèrement reggae. La prestation de Jullian était très naturelle et solide.

Guilaume Lafond et Jacob Roberge ont été sauvés par le public. Meghan Oak a été sauvée par les professeurs. L’animateur de la soirée a profité de l’occasion pour dévoiler son nouvel extrait radio, Origami.

Les artistes invités du prochain gala du dimanche seront Charlotte Cardin et Roch Voisine.

Photo de couverture : TVA Publications / Éric Myre