Vendredi dernier, les terrasses des restaurants ont pu ouvrir et accueillir plusieurs clients. Certaines personnes ont même eu l’idée d’utiliser des tables à pique-nique pour permettre aux gens de déguster leur repas.

C’est le cas Pizzeria Gema, dont Stefano Faita est un des propriétaires, qui avait installé des tables à pique-nique sur le trottoir depuis plusieurs années. Mais il semble que cette pratique soit interdite sans avoir obtenu un permis.

C’est ce que raconte celui qu’on a déjà vu, entres autres, à Deux filles le matin, Kampaï et Arrive en campagne dans une publication en ligne sur son compte Instagram. « Ça aurait pu être une belle soirée, c’est la réouverture des terrasses aujourd’hui. Ce soir, parmi tous les soirs les gens de la moralité sont passés. Pizzeria Gema doit enlever ses tables de pic-nic du trottoir. Ben oui toi ! Faut un permis pour mettre 2 tables de pic nic sur le trottoir astheure. Pour permettre aux gens de s’arrêter manger leur crème glacée 10 minutes ou partager une pizza », a-t-il écrit.                                             

Faita a expliqué que les tables à pique-nique étaient utilisées par des gens pour lire, pour prendre un café ou simplement allaiter un enfant. Ce qui choque le chroniqueur culinaire, c’est de devoir les enlever après 5 ans et « aller à ville, faire une demande, payer un permis et attendre de se faire dire ok ».

L’amoureux des aliments a rappelé que les restaurateurs étaient « résilients », mais qu’il était heureux de revoir les gens du quartier. « Mais bon la moralité a dit non! », a-t-il ajouté.