L’ancien candidat de La Voix, Tom-Éliot Girard, a participé à une espèce de table ronde sous forme de souper à laquelle se sont joints Sébastien Diaz et l’humoriste Jonathan Roberge et l’animateur de radio Patrick Marsolais. Le résultat a été publié dans le Magazine Véro.

Les quatre gars ont discuté sur des sujets en lien avec la vague de dénonciations comme la toxicité masculine ou le questionnement sur l’identité de genre.

C’est alors que le fils du chanteur Michaël a fait une déclaration surprenante. Le jeune homme a raconté qu’il s’est retrouvé avec deux autres où il n’avait visiblement pas envie d’être. « Je me suis réveillé et je n’étais pas bien. Par la suite, j’ai mis de côté ce qui s’était passé, sans essayer de comprendre. J’ai même fait des jokes sur le sujet. Un an plus tard, ça m’a frappé comme une tonne de briques, et j’ai été obligé de faire face à certaines évidences », a-t-il confié.

L’artiste a révélé que ces deux hommes « menaient une vie tout à fait normale » et que c’était « excessivement douloureux » pour lui. Plus loin dans la discussion, il a fait part d’une difficile expérience sur un bateau.

« Cet été, je me suis retrouvé sur un bateau avec des jeunes que je ne connaissais pas. Ça faisait longtemps que j’avais entendu le mot “tapette” et, ce soir-là, il est venu à mes oreilles à quelques reprises. Je n’ai pas été capable de me lever et de dire aux gars d’arrêter. Si tu savais comment ça m’a fait mal en dedans ! Ça m’a directement ramené aux blessures du secondaire. Quand je suis rentré, j’ai fondu en larmes. J’étais triste, mais aussi en colère contre moi parce que je n’avais pas été capable de réagir. On peut se blinder à force de se faire traiter de fif, mais ça laisse aussi des blessures très profondes », a-t-il confié.

Source : Showbizz.net