C’est toute une onde de choc que le Québec a eu en entendant les confidences, hier, de la chanteuse Laurence Jalbert qui était dans les studios de Rythme FM.

Invitée des animatrices Brigitte Boisjoli et Julie Bélanger, l’artiste gaspésienne a livré avec aplomb son succès Encore et encore. C’est après son interprétation que Laurence Jalbert s’est dévoilée comme jamais en révélant qu’elle avait connu la violence conjugale en vivant une relation toxique pendant plus de 10 années.

Pour reprendre le contrôle sur sa vie et se sortir de ce marasme, l’interprète de Rage a contacté récemment l’organisme SOS violence conjugale. Elle a déclaré : « Oui, j’ai appelé il y a un mois et demi. J’ai eu la force d’appeler SOS violence conjugale parce que j’ai vécu de la violence conjugale pendant onze longues années. J’ai subi une violence psychologique intense, une méchanceté machiavélique. Ça m’a teintée, ça m’a changée, je suis devenue une autre personne. Et pendant des années, j’ai fait comme si… “enwoye, Jalbert, faut pas que ça paraisse” ». La belle a aussi affirmé avait subi un syndrome de choc post-traumatique qui l’a suivi pendant de nombreuses années.

Sur sa page Facebook officielle, l’artiste a écrit un fort joli texte qui mérite d’être lu par tout le monde.

Des cuillères dans le congélateur.. Pour être très franche et honnête avec vous, j’ai tourné et retourné la question un…Publié par Laurence Jalbert – Page officielle sur Mercredi 21 avril 2021

On espère que le message de Laurence Jalbert pourra en aider d’autres !