La chanteuse Nathalie Simard était sur le plateau de Tout le monde en parle dimanche pour dévoiler son projet Je veux vivre, qui est en fait un album, une conférence et un livre.

Dès le début, l’interprète de L’amour a pris son temps est revenue sur l’événement qui a marqué le Québec en 2004, soit les agressions qu’elle a subies de la part de son ancien gérant.

« Il y a 15 ans, lorsque j’ai dénoncé Guy Cloutier, j’avais l’impression que les gens n’étaient pas prêts à entendre ça. On m’a mis beaucoup sur la sellette en me jugeant, en me traitant de toutes sortes de noms… mais ça, je vis avec ça et j’ai appris à vivre avec ça, parce que je sais qui je suis », a-t-elle mentionné à l’animateur.

Elle s’est également confiée sur la dispute qu’elle a eue pendant plusieurs années avec son frère René. Ce n’est qu’en 2016 que les deux artistes ont enterré la hache de guerre et se sont retrouvés sur scène pour reprendre Tourne la page dans un spectacle donné à Trois-Rivières.

« Jamais personne ne va pouvoir briser une famille. J’aime tellement mon frère et je suis tellement fier de lui. Et je trouve que c’était juste normal que tout ça arrive », a-t-elle déclaré.

Elle a avoué que les blessures ont pris du temps avant d’être pansées, mais maintenant les deux s’entendent à merveille et que leur relation est précieuse.

« On a dû prendre le temps, chacun pour soi. Il y avait un grand respect dans tout ça. La beauté, c’est aujourd’hui, c’est demain, c’est tout ce qui s’en vient », a-t-elle précisé.

Crédit photo : ©Karine Dufour
Source : Showbizz.net