Le jeudi 18 février, l’humoriste Dany Turcotte a annoncé qu’il laissait sa place de Fou du roi à la populaire émission Tout le monde en parle.
Laissant passer une semaine, l’ancien membre du Groupe Sanguin était invité par son collègue Guy A. Lepage pour expliquer les raisons de son départ.

Très émotif, Turcotte a confié qu’il était assis dans un « hot seat » depuis plus de 16 ans. « Chaque saison j’avais quatre ou cinq événements comme ça qui se produisaient et où je recevais des bêtises pendant cinq, six jours », a-t-il dit. Le comédien a déclaré qu’il était tanné et que le dernier incident a été la chose qui a fait déborder le vase. Il a avoué avoir « besoin de douceur ». Toutefois, cette décision de laisser son siège était pour lui un très gros deuil dans lequel il doit passer au travers.

Un article d’Hugo Dumas dans La Presse a été le moment où Dany Turcotte a pris conscience que c’était peut-être le temps de quitter l’émission. Il n’a pas particulièrement apprécié que le journaliste télé écrive un « article sans compassion et assassin », en plus de dire qu’il n’avait pas de jugement. « C’est comme s’il devenait la courroie de transmission des haters lui-même. Je me suis demandé si j’avais le goût d’en endurer encore, mais j’étais fatigué de toute cette haine-là« , a-t-il ajouté.

L’humoriste a indiqué que la forme actuelle de l’émission avait un peu joué dans la balance. Il faut dire que depuis de nombreux mois, l’émission est diffusée en direct et se colle davantage sur l’actualité, ce qui était très différent d’auparavant. « J’avais perdu confiance dans mon rôle, surtout avec la formule actuelle« , a-t-il dit.