Les complotistes sont en feu ! Dans une lettre datée du 31 janvier dernier, Steeve Charland et Mario Roy, ont envoyé une mise en demeure aux deux quotidiens de Québecor et à certains de ses animateurs, de ses chroniqueurs et de ses journalistes.

Dans le document en question, on peut lire que les deux hommes leur ont reproché entre autres d’avoir vu leur réputation atteinte et d’avoir été diffamés. Ils ont accusé le Journal de Montréal et le Journal de Québec « d’avoir publié des articles » les concernant « qui comportent de graves accusations allégations sans fondement ». Selon eux, cela a nuit à leur réputation et leur carrière professionnelle.

Ils ont rappelé que d’écrire « des articles visant à nuire à des personnes » et que le fait de les « associer à des actes terroristes et à des sectes sont condamnés par la Cour Suprême du Canada ».

Comme indiqué dans leur lettre, les deux hommes demandent de leur transmettre un chèque de 2,75 millions « dans les 10 jours de la réception de la présente » ainsi qu’une rétractation. Si ces deux demandes ne sont pas réalisées, les personnes concernées seront poursuivies en justice.

Voici la mise en demeure envoyés :

Crédit photo : capture d’écran (Source : Ayoye)
Crédit photo : capture d’écran (Source : Ayoye)

Crédit photo : capture d’écran (Source : Ayoye)

Crédit photo : Google Street View