Si son dernier album était plus noir, l’Islandaise Björk planche actuellement sur le successeur de Vulnicura qui serait beaucoup plus gai.

L’artiste reprend le travail avec son collègue Alejandro Ghersi, un DJ vénézuélien, qui avait déjà collaboré à certains de ses albums.

Vulnicura avait vu le jour en 2015, soit après un arrêt de près de 4 ans. La chanteuse avait vécu une douloureuse séparation avec le New-Yorkais Matthew Barney.

Relativement à son prochain album, elle affirme “Nous avons déjà trois chansons en banque; nous sommes seulement qu’au début”, a expliqué la musicienne en entrevue.

Vulnicura était si sombre que l’Islandaise lui avait donné le nom “enfer”. Elle le voyait comme un divorce à l’époque.