Le dernier épisode de District 31 était présenté sur les ondes de Radio-Canada. Pour cet ultime moment, les téléspectateurs ont pu dire au revoir à leurs personnages préférés.




NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS VU L’ÉPISODE

Les adeptes ont eu droit à des moments joyeux et d’autres beaucoup moins. Les adieux étaient très déchirants. Nous avons pu voir une réconciliation, si on veut, entre le commandant Chiasson et Mélissa Corbeil.

« J’va t’expliquer quelque chose, Daniel. J’ai été ben envieuse. […] J’ai jamais eu ça, moi, un commandant qui faisait passer l’intérêt de son monde avant les siens. Y savent pas à quel point y sont chanceux de t’avoir eu, ici ! J’aurais vraiment aimé avoir un commandant comme toi », lui a-t-elle dit.

Carl St-Denis était très émotif lors de speach. Pour une fois, on le sentait très affecté par la fermeture du poste de police. « J’aimerais qu’on se rappelle des gens comme Nadine Legrand, Jeff Morin, Francis Desmarais, et Stéphane Pouliot. Faisons-nous la promesse de ne jamais les oublier […] En mon nom, et au nom de la direction, je voudrais vous remercier sincèrement pour votre dévouement. J’suis très fier de vous ».

Celui du commandant Chiasson était aussi émouvant. « Dans 10, 20, 30 ans, là, les jeunes recrues de la police, y vont encore entendre parler des exploits de la gang du 31. Y a ceux qui sont ici, y a ceux qui sont partis… Je les oublierai jamais ! Pis vous autres… Jusqu’à fin de mes jours, pis là sortez la boisson, parce que j’va casser en deux ! »

Au sujet de François Labelle, le chef des Sixers, plusieurs téléspectateurs se demandaient s’il allait payer pour les crimes qu’il a commis. Il semble que quelqu’un s’en est chargé. Car au moment où il se faisait arrêter, le fils de Stéphane Pouliot, Olivier, lui a tiré dessus, même si Labelle n’avait aucun rapport dans le meurtre de son père Stéphane Pouliot.

Par la suite, nous avons pu voir les personnages projetés dans l’avenir. Il était amusant de savoir que Da-Xia formait maintenant en couple avec Mélanie Charron.