C’est une éclatante distribution qui interprétera la poignante histoire d’amitié unissant des adolescents hospitalisés, dans la série diffusée à TVA l’hiver prochain Les bracelets rouges.

Ce véritable hymne à la vie et à l’espoir, de 10 épisodes d’une heure, est produit par Encore Télévision en collaboration avec Québecor Contenu et est réalisé par Yan England.

Histoire émouvante

Une surprenante amitié se développe entre sept adolescents hospitalisés, âgés de 9 à 17 ans. Malgréleur maladie et leur cadre de vie inhabituel, leurs préoccupations demeurent les mêmes que tous lesautres jeunes de leur âge : premiers émois amoureux, trahisons, peur du jugement des autres… maisaussi rechutes et guérisons. Justin, Félix, Flavie, Kim, Kevin, Lou et Albert feront face à des épreuves quichangeront leur vie. Entourés de leurs parents, impuissants et confrontés à leur maladie, ils sont biendécidés à vivre à fond, à ne pas se laisser abattre. Ils s’appellent « Les bracelets rouges » en référenceaux bracelets glissés à leur poignet, avant une opération, pour leur donner du courage.

Michel Brouillette et Stéphanie Perreault signent les textes des Bracelets rouges, qui demeurent très près de la série originale. Rappelons que ce format d’origine catalane est inspiré de la vie de son créateur Albert Espinosa, atteint de cancer lorsqu’il était jeune et qui a vécu à l’hôpital de 14 à 24 ans.

« De jeunes acteurs remplis de talents, appuyés par des comédiens d’expérience, et une équipechevronnée aux textes et à la réalisation. Voilà une autre production originale québécoise qui promet,dont nous sommes très fiers, et réalisée en collaboration avec la formidable équipe d’EncoreTélévision », déclare Denis Dubois, vice-président, contenus originaux, Québecor Contenu.
.