Le 2 mai dernier, l’animatrice de télévision Maripier Morin était dans les studios de Tout le monde en parle pour venir s’expliquer entre autres sur les nouvelles allégations d’agression et de comportements révélés par La Presse.

Une des présumées victimes, Didier Emmanuel, un comédien noir, a été contactée par Urbania et a livré ses impressions sur l’entrevue de Maripier Morin. « Quand j’ai vu la nouvelle de sa participation à l’émission, j’avais peur qu’il se passe exactement ce qui s’est passé selon moi: du damage control», a-t-il confié.

Le jeune homme a expliqué qu’il avait eu l’impression de s’être fait niaiser en écoutant l’entrevue. « C’est comme si tout le travail que j’ai fait, que les personnes qui ont pris la parole ont fait et que la journaliste a fait était presque gâché. Comme si tout cela perdait une partie de sa valeur », a-t-il dit.

D’après Didier Emmanuel, la présence de la journaliste de La Presse sur le plateau de Tout le monde en parle aurait été beaucoup plus logique. « Ça aurait montré plus qu’une version des faits, ça aurait donné une vision plus globale, plusieurs côtés de la médaille », a-t-il mentionné à Urbania.

Pour lire l’article au complet, c’est ici.