UN NOUVEL EP HOMONYME À ÊTRE LANCÉ LE JEUDI 19 MARS À LABRASSERIE BEAUBIEN

albumLa voix déchirée de Phil Petit, les guitares chantantes de Daniel Desjardins, le groove réverbéré des claviers de Guillaume Fecteau, les choeurs exaltés de Raya Star; le tout, étrangement baptisé V for Escargot,  est d’un redoutable charme. Et le nouvelEP sur lequel il appose sa signature, à être lancé le jeudi 19 marsprochain à la Brasserie Beaubien, l’est tout autant.

Cinq titres — mixés et masterisés par l’ingénieur de son de renommé Patrick Krief (The Dears, Sam Roberts) — d’une beauté décalée dont émane des influences joliment emmêlées; des classiques, l’énergie pop débridée du Velvet des late sixties et la nonchalance belle du Wilco des premiers jours, entre autres, mais quelques contemporaines aussi, des Strange Boys à Modest Mouse, d’Avi Buffalo à Alamo Race Track.

Souterrain méconnu de la métropole, V for Escargot est pourtant un habitué des planches. Pour donner suite à la sorti de son premier EP,  Prologue, en 2013, le groupe a aligné plus de 30 dates, en plus de prendre part aux événements d’envergure internationale que sont  CNWNXNE et F.A.M. FEST.

ÉCOUTER L’EXTRAIT  «HIS FATHER’S FATHER»