L’animatrice de télévision, Julie Snyder, a critiqué vertement sur les réseaux sociaux le propriétaire des cinémas Guzzo, Vincent Guzzo, car on lui a demandé de payer 5 dollars pour un verre en carton vide.

Durant l’émission Le Québec maintenant animée par Paul Houde sur les ondes du 98,5 à Montréal, l’homme d’affaires a donné sa version des faits.

« On ne vend pas des verres d’eau », a-t-il dit en entrée de jeu. « La bouteille d’eau vide est recyclable, ce n’est pas le cas du verre », a ajouté Vincent Guzzo.

Le propriétaire de cinéma croit que Julie Snyder aurait pu très bien prendre la bouteille d’eau, la boire, l’écraser et l’amener dans le bac de recyclage chez elle.

Mais il pense que le prix du verre a indisposé l’animatrice de télévision. « Il faut arrêter de se faire passer pour des écologistes qu’on n’est pas. […] Maintenant, elle doit comprendre Mme Snyder que malheureusement, on a des contrôles dans nos cinémas et qu’on doit gérer des inventaires. Les verres représentent un item d’inventaire et si on donne des verres gratuits, ça fausse les données de nos inventaires », a-t-il dit à Paul Houde.

Il a indiqué qu’une personne pouvait apporter sa propre bouteille d’eau et la remplir sur place. « Vous buvez comme vous voulez ; c’est à vous ! »

Voici l’entrevue en entier :

 

Crédit photo : Karine Dufour / Ici Radio-Canada Télé