Depuis plusieurs semaines, le public suit les aventures de Guillaume, d’Amélie, de Brigitte, de Sylvain, de Sébastien et de Gabriel à Si on s’aimait diffusée sur les ondes de TVA.

Ce que plusieurs téléspectateurs se demandent, c’est si les candidats et candidates sont payés pour le docu-réalité. Le chroniqueur de La Presse, Hugo Dumais, a révélé l’information. Ce dernier a indiqué que les 6 participants ne se « mettaient pas riches ». « En excluant la somme d’environ 250 $ par semaine pour leurs dépenses lors des rendez-vous filmés (partie de paintball, atelier de peinture, yoga chèvre), les célibataires ne reçoivent aucun salaire », a-t-il écrit.

Si ça ne va pas bien entre Amélie et Guillaume, et Brigitte et Sylvain, ça semble aller mieux pour Gabriel et Sébastien, quoiqu’un extrait de l’émission laisse sous-entendre qu’il s’est passé quelque chose de pas trop sympa entre les deux. Pour les téléspectateurs, c’est du bonbon comme l’indique Dumas.

« À l’autre bout de la lorgnette, ces candidats offrent au tribunal des réseaux sociaux les détails les plus intimes de leur vie. Allez, servez-vous, jugez-nous, c’est gratuit ! », a-t-il écrit.