La présence de Maripier Morin à Tout le monde en parle la semaine passée a fait terriblement jaser au Québec. La province entière avait son mot à dire sur l’entrevue qu’elle a donnée à Guy A. Lepage. L’humoriste Anaïs Favron, qui était la “folle du roi” avait même reçu cinq menaces de mort après l’entrevue de l’ancienne participante d’OD.

Il faut rappeler que la journée d’avant La Presse avait révélé cinq nouveaux témoignages en lien avec le comportement toxique de l’ancienne beauté du Banquier. Voilà que l’équipe de Tout le monde en parle a voulu inviter la chanteuse Safia Nolin sur son plateau, mais cette dernière a refusé.

Dans une longue publication partagée sur son compte Instagram, l’artiste a expliqué les raisons pour lesquelles elle avait dit non à la demande.

Voici ce qu’elle a écrit :

« J’ai reçu une invitation de la part de TLMEP pour ce dimanche et je l’ai refusée. Je l’ai refusée parce que je trouve que c’est irresponsable et opportuniste de me demander de répondre, commenter et revivre l’épisode de la semaine dernière, les neufs derniers mois de ma vie et l’événement de 2018. Je ne m’expliquerai jamais l’entrevue de la semaine dernière, ni même le fait d’avoir donné une aussi grande tribune à cette personne. Je ne veux pas permettre à TLMEP de se dédouaner en m’invitant. Je ne veux pas leur donner des cotes d’écoute et m’attirer encore une fois de la haine et des menaces. Je trouve que les événements des derniers jours sont insensibles et pernicieux. C’est une claque en plein visage pour moi (ou pas), pour tout.es les victimes de cette personne (ou pas), mais aussi pour les victimes d’autres agresseur.es. 

Tout ça au nom de quoi? C’est votre décision de rouvrir la plaie, moi je décide de la refermer et d’avancer pour me guérir. La responsabilité qu’on a en tant que société de protéger la santé mentale des gens est plus grande que l’appât du gain. Pourquoi me demander à moi? Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’en m’invitant à défendre une cause beaucoup plus grande que ma personne à la télévision, on a oublié beaucoup de voix au passage. Pourquoi ne pas avoir invité Marissa Groguhé, la journaliste qui a écrit l’article? Pourquoi ne pas avoir invité Juliette Bélanger ou un.e expert.e en victimologie? Patrick Lagacé?

Après des mois à réclamer davantage de représentativité dans notre industrie, pourquoi avoir manqué une opportunité de réellement adresser, souligner et dénoncer le racisme, un fléau qui dépasse le simple manque de respect? J’aurais aimé que le courage de Didier Emmanuel et Thierry Archer Fortin soit salué, qu’on adresse la gravité du racisme dont ils ont été victimes à la hauteur de ce que c’est vraiment. Et pourquoi maintenant et pas avant? Pourquoi après son entrevue? Pourquoi la voix des agresseure.s par-dessus celles des victimes? J’ai un milliard de questions et aucune réponse. 

Aujourd’hui, je reprends le narratif de ma propre vie. Je choisis de me protéger. Je choisis mon bien-être avant le spectacle télévisuel. Je continue ma vie, ma musique, mon art. Je me retourne vers les gens qui me suivent et me supportent depuis des années. Ma famille, mes ami.es aussi. C’est pour moi la meilleure façon de me battre. J’existe, pis je vais continuer d’exister.

Je ne vais jamais me taire.

Aux gens qui me soutiennent, ne serait-ce qu’en pensant à moi: merci à l’infini. 

Safia »

Rappelons que l’ex-Fou du roi, Dany Turcotte, a déterré une entrevue de Maripier Morin à Tout le monde en parle en 2017 qu’il a jugé “troublante”.