Ce soir avait lieu les Chants de bataille à La Voix 7. Comme d’habitude, les téléspectateurs ont vécu plusieurs émotions.

Après avoir mentionné que Mélissa Ouimet, Rafaëlle Roy, Rick Pagano, Jordan Lévesque et Ferline Regis ont atteint les Directs, trois candidates du clan Dupré se sont battues pour les Chants de bataille.

La première personne en danger, Alexandra Chayer, a interprété You Say de Lauren Daigle. La jeune femme a offert une bonne prestation, bien que les notes graves ont été un peu plus difficiles.

CRÉDIT : OSA IMAGES ET TVA

La participante suivante, Émilie Brochu, a repris Never Gone d’Andee qu’on a pu voir dans la téléréalité Star Académie en 2012. Elle a insufflé une belle énergie à la chanson avec sa voix de rockeuse. Elle était toutefois un peu moins solide dans son ensemble.

Christine Toca a vu son coach Marc Dupré choisir Pillowtalk de Zayn Malik, ancien membre de One Direction. Elle a fait une prestation qui a soufflé le public. L’ex-humoriste a conservé dans son équipe Christine pour sa grande confiance en elle. Par la suite, les participants encore dans la course ont présenté Beautiful Day de U2.

CRÉDIT : OSA IMAGES ET TVA

Éric Lapointe a donné son feu vert aux candidats Colin Moore, Ariane Drapeau, Stephan Gagnon, Justin Lagacé et Jacques Comeau. Le premier candidat, Tommy Charles, a repris le succès de Zachary Richard, Cap enragé. Avec sa voix à la Roy Orbison, le jeune homme a offert une prestation très convenable. On le sentait très à l’aise physiquement et vocalement sur le titre.

Alexandra Bourdages a donné un nouveau souffle à la pièce Ayoye d’Offenbach. La chanteuse a mis l’accent sur les émotions que dégage le morceau. Elle a lancé un cri du cœur et était en pleine possession de ses moyens.

CRÉDIT : OSA IMAGES ET TVA

Laura Elena Gonzales a eu le béguin pour la chanson de Jessie Ware, Midnight. La chanteuse a montré sa couleur vocale en s’aventurant dans les notes aiguës. Elle a ébloui le public. Le coach Éric Lapointe a choisi Tommy Charles pour son timbre singulier. En groupe, les candidats ont repris The Show Must Go On de Queen.

Après qu’Alex Nevsky ait mentionné qu’il gardait Briana Victoria, Vincent Chouinard, Joel Brassard, Kelly-Ann Martin et Jacob Guay, Gabriel Cyr a choisi Crier tout bas de Cœur de Pirate. Andréanne Sabourin-Côté a donné une nouvelle couleur à la pièce Comme des rames de Klô Pelgag. Elle a repris la même folie que l’interprète originale et y a mis aussi ses trips sur la table.

CRÉDIT : OSA IMAGES ET TVA

Orlanda Gagnon a choisi Never Say Goodbye de Gloria Gaynor et nous a rappelé les années disco. Sa voix cadrait parfaitement avec la chanson. On avait le goût de se déhancher. Gabriel Cyr a poursuivi l’aventure dans l’équipe d’Alex Nevsky. Le coach et son équipe ont repris Pousse-moi des ailes de Yann Perreau.

Lara Fabian a donné son laissez-passer à Christian Marc Gendron, Samantha Neves, Geneviève Jodoin, Marianne Matthieu et Mory Hatem. C’était au tour de Frédérique Germain de s’attaquer à I’d Rather Go Blind d’Etta James. Encore une fois, elle a présenté une performance très soule dans la voix. Elle était envoutante.

CRÉDIT : OSA IMAGES ET TVA

Tony Crow a décidé d’offrir une image différente de lui en reprenant L’escalier de Paul Piché. Le jeune homme s’est bien débrouillé et a chanté toute en nuances et en subtilités. Lara Fabian a toutefois préféré Frédéric Germain. L’équipe de la chanteuse d’origine belge a interprété Je te le donne de Vitaa en duo avec Slimane.

Accompagné au piano, le sympathique Julien Clerc a repris avec tous les candidats son classique Si on chantait, qui a conclu l’émission d’aujourd’hui.

CRÉDIT : OSA IMAGES ET TVA