De nouveaux décors, une nouvelle fonctionnalité, un invité mystère, des surprises et le retour attendu de Marc Dupré dans sa chaise de coach. C’est excitant, non? Alors, c’est un rendez-vous dimanche le 10 février à 19 h sur les ondes de TVA avec le premier épisode de la 7e saison de La Voix.

Voici des entrevues réalisées avec Charles Lafortune et Anouk Meunier lors du visionnement de presse de la première émission qui avait lieu au Studio MELS.

Charles Lafortune / Animateur de La Voix

Quelles sont les nouveautés de la 7e saison de La Voix ?

Il y a une nouveauté qu’on a inséré qui s’appelle le bouton « Bloque ». Une seule fois dans le processus des auditions à l’aveugle, un coach peut décider d’appuyer sur un bouton « Bloque ». Si jamais le coach bloqué se tourne, il est bloqué et il ne peut pas prendre ce candidat. Dans le cas que les deux autres coachs se retourneraient, ça ne veut pas dire que le candidat ira directement avec celui qui a bloqué. Ça veut dire qu’il ne peut pas choisir la personne qui a été bloqué. Donc, tu dois bloquer un coach dont tu penses que ce candidat irait de facto avec, tout en espérant l’avoir. Ça créé des tensions et même pour les candidats qui voudraient aller avec un coach bloqué.

Est-ce qu’il aura des nouveautés qui concernent les champs de batailles et les duels?

Non pour les duels, il faut se battre pour gagner et il y encore deux vols par coach. Ensuite, il y a les champs de bataille – avec une place de plus par équipe. Ils sont 3 candidats qui peuvent se battre pour la 6e et la dernière place qui donne accès aux directs. Il n’aura plus de mentor cette année lors des duels, mais on aura d’autres surprises qu’on annoncera plus tard.

Dans le premier épisode, le public aura droit à une première surprise …  

À la première émission, on a un invité mystère. Je pense que vous allez avoir bien du fun à deviner c’est qui. Comme on le tease durant l’émission, peut-être que Nathalie, François ou Isabelle dans le salon devinera de qui il s’agit. Cette personne-là – une vedette – va vivre le processus de La Voix, ça donne quelque chose de vraiment trippant. On a beau être une vedette, allez se défendre-là et espérer que les fauteuils se tournent … c’est stressant.

Dans cette nouvelle mouture, tu es plus près de la scène, avec les familles, et vous pouvez voir l’audition à l’aveugle en direct …

Je suis vraiment près. Ce qui fait que je peux rentrer n’importe quand lors des auditions à l’aveugle. Pas pendant la chanson (rires), mais je peux rentrer n’importe quand. Les coachs sont vraiment près des familles, je pense qu’on a essayé de ramener encore plus dans la famille élargie du Québec. Je pense que les gens se sentiront plus impliqués, on a accès à quelque chose.

Anouk Meunier / Animatrice de La Voix EXTRA

Quelles sont les nouveautés de la nouvelle saison de La Voix EXTRA?

On a décidé de ratisser encore plus large, on a décidé d’exploiter tout ce qui se passe ici au Studio MELS. On est plus seulement dans l’expérience candidat, on passe énormément de temps avec les coachs, avec Charles et avec les différentes équipes techniques pour voir vraiment les dessous d’une émission d’envergure comme La Voix. On en dévoile beaucoup et on en montre beaucoup, on a beaucoup de liberté cette année. Ce qui fait qu’on se promène un peu partout et qu’on est à l’affut de bons moments. Dès qu’on voit qu’il se passe quelque chose, on est là. C’est le fun, c’est de l’exclusif. On est moins dans le résumé du dimanche, ce n’est plus ça cette année.

Même si une personne a manqué l’épisode du dimanche, elle trouvera son compte avec La Voix EXTRA?

Oui, elle va en apprendre plus sur Lara, sur Alex, sur Éric, sur Marc, sur Charles et sur toutes les 400 personnes qui travaillent sur La Voix. C’est impressionnant de voir le déploiement technique et de voir tout ce qui se peut se passer en simultané sur les lieux ici. Pour le téléspectateur qui ne connaît pas l’environnement de la télévision, c’est super intéressant de découvrir l’envers du décor.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA