C’est tout qu’un univers qu’est celui de Sunya, une production de Sinha Danse qui oeuvre dans le milieu de la danse depuis sa fondation en 1991. C’est un voyage fascinant et inspirant que nous livrent Kiya Tabassian et Roger Sinha pour Sunya. Si les chorégraphies ont un rôle important, la musique l’est tout autant! Une production présentée a la Maison des arts de Laval.

D’ailleurs, la musique est omniprésente durant le spectacle; elle est en symbiose avec le jeu des chorégraphes. On apprécie aussi beaucoup la présence sur scène de vrais musiciens et non d’une bande préenregistrée. Le fait d’avoir un groupe en direct donne encore plus de tonus à l’oeuvre, et nous fait voir que la musique et les mouvements de danse sont indissociables.

0000258

Le spectacle commence avec l’arrivée de Roger Sinha, qui s’exécute, et Kiya Tabassian jouant des airs de sitar. C’est le moment ensuite où s’unissent les corps des quatre danseurs, des images sonores et des airs d’origine persane. Le public est appelé à contempler, à visualiser cette grande énergie où est explorée les relations interpersonnelles, les différences culturelles qui forme un tout cohérent.

L’éclairage sur scène, réalisé par  Caroline Nadeau, est réduit à son maximum, misant sur un environnement simple, dépouillé, qui lui confère un cachet particulier. Le design d’interaction et la conception visuelle, qui a été fait par Jérôme Lapierre, se marie bien à l’aspect scénique et est en symbiose avec la gestuelle des danseurs. On peut le voir comme une certaine complémentarité.

0000048

C’est une production tout en harmonie que nous avons vu à la Maison des arts de Laval. Je n’avais aucune attente envers ce spectacle et j’ai été fort agréablement surpris! Si la production passe par chez vous, on vous recommande d’aller jeter un petit coup d’œil.


Site Web