Après avoir sorti un premier EP plus tôt cette année, 3 balles, 2 prises ont récidivé en présentant un album complet paru le 11 juin dernier. Un lancement exclusif a eu lieu le 17 juin à la brasserie festive Au Vieux à Beauharnois.

Si vous ne connaissez pas 3 balles, 2 prises, c’est un duo composé du prolifique chanteur David Jalbert ainsi que du gars de party Marc-André Rioux (Lendemain de veille). Ces deux grands amis dans la vie ont uni leur force afin de créer leur propre son en français inspirés de leurs influences punk rock de leur adolescence. 

Avant même que le spectacle commence, on pouvait entendre des groupes qui ont bercé les premières années de ma vie d’adulte comme Sum 41, Yellowcard, Switchfoot, The Offspring et The All American Rejects. Bien que certains de ses artistes n’ont malheureusement pas traversé le temps, ils auront marqué à leur façon le portrait musical du début des années 2000.

Du punk de matante?

S’assumant fièrement de faire du punk de matante comme en fait foi leur pièce Punk de matante, le duo 3 balles, 2 prises nous fait du bien en nous ensorcelant dans leurs univers punk rock. Ce genre d’ambiance nous rappelle le premier album de la formation Kamakazi (Tirer le meilleur du pire, 2012).

 « Au y’able l’économie. On est en pandémie. Mais où gagner sa vie ? Peut-être à l’épicerie. Ni même l’astrologie ne nous l’aurait pas prédit. Ne nous l’aurais pas prédit. Qu’on ferait du punk ! Du punk de matante. » 

Un premier événement officiel pour eux

Si le lancement du premier EP n’a pas été souligné officiellement, l’album éponyme a mérité l’honneur d’être le premier événement en 2021 dans la brasserie festive de Marc-André Rioux. « C’est la première fois qu’on ouvre les portes depuis septembre 2020 », précisa-t-il au micro.

C’est aussi la première fois que les musiciens avaient l’occasion de présenter leurs compositions en spectacle. Et malheureusement, les complices avaient moins préparé de chansons que le public le souhaitait. Alors, ils ont décidé de rejouer la première toune de la soirée (Comme un ford) et la foule a eu l’opportunité de se rassasier.

Le franc succès du lancement est l’interprétation de leur premier extrait Arthur que la grande majorité des gens présents fredonnait les paroles. La touche émouvante fut sans contredit la présentation de l’ultime pièce du disque, Quand tous nos signes pointaient vers nos adieux, livré dans un format plus intime que les chansons précédentes.

Avec David Jalbert à la guitare et au micro et Marc-André Rioux à la batterie et au micro, on ne pouvait pas demander mieux pour faire lever le party ! On se croyait dans l’ambiance d’un bar en fin de soirée avec des Olé ! Olé ! Olé et des Shooter ! Shooter ! Shooter plutôt que dans un 5 à 7 traditionnel.

Comme dit si bien David, leurs chansons pognent plus quand les gens sont chauds. Les deux complices espèrent aussi que la pandémie se calme afin d’avoir un trash et du bodysurfing lors de leur prochain spectacle.

Liste de chansons

  1. Comme un ford
  2. Punk de matante
  3. Montréal
  4. Compter les km
  5. Arthur
  6. Quand tous nos signes pointaient vers nos adieux
  7. *Comme un ford

Diaporama de photos

Critique de l’album 3 balles, 2 prises

Nouveau vidéoclip de 3 balles, 2 prises


Prochain spectacle de 3 balles, 2 prises