Tout d’abord… cette soirée magique avec le duo folk ne pouvait pas mieux tomber… le froid glacial s’installant, la Saint Valentin s’approchant… Rentrer dans le cabaret de la Tulipe ce 11 février, c’était comme rentrer dans une bulle de douceur et de chaleur…Beaucoup se sont réunis dans  la salle qui était comble.

Pour la rentrée montréalaise de leur tournée dédiée à leur deuxième album, 4488 de l’amour, Stéphanie et Mélanie nous ont gâtés ! La scène était ornée d’un joli décor  rappelant la nature ou l’on s’imaginait bien être dans un chalet, se lover dans des couvertes et écouter leurs belles chansons autour d’un petit feu de cheminée. Elles sont venues avec leurs trois musiciens, et la soirée était rythmée par les guitares, percussions et cuivres… joli !

Vraiment à l’aise sur scène, la magie opère ! Le public connait les chansons par cœur, et ça les touche. Petit à petit on entre dans leur univers et on capte leurs émotions mais aussi la complicité fraternelle qui ressort de leurs compositions.  On apprend aussi leur petits vices, comme Mélanie qui dans sa jeunesse, aimait jouer à sonner chez les gens puis partir…et ça donne le titre Sonne Décrisse.

Le ton est joyeux, chaleureux et nous avons même droit à une  petite reprise de Pour que tu m’aimes encore de Céline Dion. L’amour était vraiment le thème de cette soirée… à la fois touchante et drôle. Les échanges avec le public sont nombreux, elles invitent même un des spectateurs à venir jouer du pipeau sur scène.

Je n’aurais jamais la place ni la prétention de pouvoir énumérer autant de bonnes raisons d’aller voir le duo, mais c’est vraiment un superbe show plein de générosité ! Pour ceux qui les suivent depuis Le Poids des confettis, ou qui ont envie de les découvrir plus, parce que vous fredonnez vous aussi Fais-moi un show de boucane quand elle passe à la radio, on ne peut que vous conseiller de vous offrir  ce joli moment !