Le Coup de cœur francophone se poursuit, mais ne se ressemble pas!  Oh que non! Après une soirée rap de pur délice, j’ai eu la chance d’entendre les chansons pop de qualité d’Alexandre Poulin. En première partie, Willows – dont le vrai nom est Geneviève Toupin -, a exécuté sa musique mélodieuse et calme.

Lorsqu’il ouvre la bouche, je sais pertinemment que j’ai affaire à un professeur. Je le vois peut-être dans la manière qu’il a de ponctuer ses anecdotes, de jouer avec son phrasé. Et c’est pertinemment ce qui plaît chez lui. J’ai l’impression que je le connais depuis des lunes. Car des aventures, il en a et il en racontent pour dérider le public, pour présenter ses chansons. J’avoue qu’il a le tour. Même si parfois elles sont trop longues, elles demeurent pertinentes et fort à-propos.

Et que dire de ses chansons? Elles racontent de belles histoires, parfois simples, mais tellement efficaces. Des histoires d’amour, même s’il s’était juré de ne jamais écrire une chanson d’amour. Sa voix dans tout cela? Elle est comme la cerise sur le sundae. Elle attire l’oreille. Elle magnétise. Elle nous transporte et nous fait voyager. Le public montre sa satisfaction en applaudissant et en tapant dans les mains. Il est visiblement heureux et dans son élément sur scène.

C’est la Franco-manitobaine Willows qui a foulé en premier les planches de l’Astral. En plus d’une musique folk ancrée dans la modernité, la jeune femme apporte avec elle son joli accent de l’Ouest. Accompagnée de deux autres musiciennes, elle pianote ses chansons authentiques puisées dans ses souvenirs, dans ses racines franco-manitobaines. J’apprécie beaucoup cette espèce de légèreté, cette naïveté dans ses morceaux qui la rend encore plus unique. Elle dégage un quelque chose de lumineux.

Sa musique est travaillée, fignolée, cela se voit; plutôt cela s’entend. Bien sûr d’autres chanteuses font dans le même genre soyons honnête, mais elle le fait sans compromis et ça c’est admirable. Je ferme les yeux et sa musique me berce, me fait voyager et je crois que c’est le résultat qu’elle désire durant ses spectacles. Finalement, c’est un bijou à l’état pur, un talent qui continue de laisser sa trace.