Après avoir lancé son album Strange Nights il y a quelques mois, le chanteur André Papanicolaou venait présenter ses nouvelles compositions pour sa rentrée montréalaise dans la sympathique Sala Rossa.

La Sala Rossa a quelque chose de particulier, quelque chose d’intime qui sied bien à l’univers d’Andre Papanicolaou. C’est en formule trio, avec Simon Blouin à la batterie et Ben Morier à la basse, que le chanteur a interpréter ses morceaux. Et que dire de ses chansons qui sont planants, sont très aériens tout en gardant une sonorité pop/rock.

Quand on écoute les titres de Strange Nights, on se rend vite compte de la présence de Brad Barr des Barr Brothers dans les arrangements et la musique. Et cette magie n’est pas perdue sur scène. On la ressent très bien! La voix de notre ami est très singulière, ce qui donne un caractère fort aux pièces.

L’artiste s’est fait plaisir en jouant quelques chansons de son premier album : Intoo The Woods et Out of The Woods. Et c’est cela qu’on aime du personnage, c’est d’avoir un joie d’être sur scène, de livrer ses pièces avec sensibilité, mais également avec simplicité. Je crois que simplicité est le mot qui résume bien sa visite à la Sala Rossa.

On ne peut pas oublier sa reprise assez réussi de Band On The Run du groupe Wings, qui me rappelle mes nombreuses heures où je la jouais à Guitar Hero World Tour! Un spectacle qui m’a tout fait oublier, même la fatigue que je traînais depuis le début de la journée!