Le 11 novembre dernier a eu lieu la première de Jean-Thomas Jobin au Gesù, à Montréal. Quelques médias et plusieurs artistes étaient présents.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’humoriste Jean-Thomas Jobin, mettons quelque chose au clair : ce genre d’humour absurde ne peut pas plaire à tout le monde. Par contre, pour les fanatiques, son troisième one-man show Apprendre à s’aimer est à conseiller. Il passe du coq à l’âne, mais c’est tout de même ce que l’on adore chez lui. Ses blagues, simples mais très bien ”punchées”, ont rendu le public bien comblé. Des fous rires à n’en plus finir.

Ce spectacle est, du moins, un peu plus mature que ses précédents. Il parle de ses relations amoureuses, version 18 ans et plus (de ses ”dirty talk”, entre autres) et de ses parents. Contrairement à son deuxième spectacle Soulever des Corneliu, le titre de son troisième one-man show avait rapport avec toute sa performance. Il a tout de même une morale, et c’est celle de s’apprendre à s’aimer, peu importe qui on est, en appréciant les petits plaisirs de la vie, par exemple.

IMG_4586

On peut aussi se rendre compte qu’il est très proche de ses fans, ce qui le rend encore plus adorable. Il fait d’ailleurs monter une personne du public pour participer à un numéro de diseuse de bonne aventure. À la toute fin, sans vendre de ”punch”, il raconte dans un numéro de chants, à quel point il aime ses fans.

Bref, pour ceux qui n’aiment pas ce genre d’humour, il faut quand même apprendre à aimer, car une fois entré dans son univers, c’est difficile de ne pas rire. Et pour ceux qui l’aiment déjà et qui sont intéressés à aller le voir en spectacle, il sera au Gesù les13 et 14 novembre prochain. Sinon, toutes les autres dates de sa tournée se retrouvent sur son site Web au  www.jeanthomasjobin.com