Hier, j’étais parmi ceux qui ont applaudi chaudement les interprètes de la pièce As is (tel quel) présentée au Théâtre Jean-Duceppe. Il faut voir cette pièce déstabilisante mais ô combien réaliste, moderne et originale, écrite par le dramaturge québécois Simon Boudreault. Un bijou qui  est à l’affiche jusqu’au 17 octobre.

As is (tel quel) sort des sentiers battus de la programmation habituelle de la compagnie Jean-Duceppe et c’est rafraîchissant de constater cette volonté de rajeunir le public.
Un décor qui sort de l’ordinaire « LE TAS »; une brochette de comédiens bien dirigés qui jouent de façon juste un texte authentique et intelligent, sur une note parfois humoristique parfois cruelle; ainsi qu’une musique et des chansons bien intégrés qui donnent aux discours tout son sens, voilà la recette de Simon Boudreault.

ASistelquel

As is (tel quel) raconte l’été de Saturnin, un étudiant en philosophie politique à l’université, qui vient d’être engagé comme « trieur de cossins » au centre communautaire de l’Armée du Rachat – sa première job d’été.  Il rencontre une équipe qui travaille au service d’une bonne cause, mais qui reproduit en même temps un système hiérarchique qui a ses cruautés et ses injustices.

Dépaysé dans cette microsociété et confronté à des règles sous-entendus et des rapports de domination, Saturnin, naïf, gentil et rempli de bonnes intentions, désire changer les choses et dénoncer les iniquités dont il est témoin. Y parviendra-t-il ? Et à quel prix ?

ASistelquel2

Durant plus de deux heures, les comédiens évoluent avec agilité dans un tas de meubles et de « gogosses » haut de 10 pieds et plus.  En fait, cet amas d’objets hétéroclites représente chaque pièce de la maison, mais aussi chaque période de notre vie : enfance, vieillesse, loisirs, travail, études.  Ce décor est spectaculaire et chaque objet suscite notre curiosité.

Si vous n’avez pas la chance de voir cette pièce, je vous recommande d’aller voir sur Youtube « LE TAS » comme le disent si bien les interprètes. C’est impressionnant!
Bravo à tous ceux qui ont mis la main à la pâte pour réaliser une telle œuvre coup de poing!