Le 30 septembre 2020, Atreyu se séparait de son chanteur Alex Varkatzas d’un commun accord. Sans un de ses deux chanteurs fondateurs, comment allait s’adapter la formation metalcore à leur nouvelle réalité ? Baptize, paru le 4 juin dernier, est le premier disque en découlant. Et le résultat est fort intéressant !

Au-delà de la promotion du bassiste Marc « Porter » McKnight dans le rôle de « unclean vocals », le son du groupe est très supérieur à celui de l’album précédent In Our Wake (2018), même si la chanson The Time is Now était un joyau. La participation de Travis Barker (Blink-182), Matt Heafy (Trivium) et Jacoby Shaddix (Papa Roach) sur leur huitième disque donne un second souffle à leur musique.

Voici une entrevue réalisée avec le guitariste Travis Miguel pour parler, entre autres, du départ d’Alex Varkatzas, de leur nouvel album ainsi que de Montréal. Why not ?

Premier extrait de l’album Baptize

Présentez-moi votre nouvel album Baptize

C’est un super album et j’invite tout le monde à jeter un œil!

Comment est l’ambiance dans le groupe depuis le départ d’Alex Varkatzas ?

C’est toujours un peu effrayant et bizarre quand un membre quitte, mais on sait que nous devons continuer d’avancer. Cela dit, les choses vont très bien.

Est-ce que vous avez senti un changement de perception du public à la suite de son départ ?

Ça va prendre un moment, pour certains, à s’habituer au changement et nous comprenons parfaitement. Mais comme j’ai dit, on se doit de continuer d’avancer.

Quelle est la chanson qui vous rend le plus fier sur Baptize ? Pourquoi ?

J’aime toutes les chansons sur Baptize, mais si je dois en choisir une seule, ce serait Weed. Elle est courte, simple et directe.

Vous avez collaboré avec Matt Heafy, Jacoby Shaddix et Travis Barker sur Baptize, pourquoi avoir décidé de collaborer autant sur ce nouveau disque ?

Plus on est de fous, plus on rit! C’est toujours amusant de collaborer avec des amis et d’autres musiciens.

Est-ce que ça sera une nouvelle marque de commerce de collaborer selon vous ? 

Qui sait? Je ne vois pas pourquoi on s’arrêterait là!

Comme le groupe existe depuis 1998 et que vous avez même été en hiatus durant quelques années, qu’est-ce qui rend le plus fier d’avoir réussi à perdurer et d’être, encore, dans le portrait musical 23 ans plus tard ?

Le fait qu’on soit encore là après 20 ans me rend très fier. Tous les groupes devraient aspirer à durer dans le temps.

Deuxième extrait de l’album Baptize

Vous êtes venus jouer à Montréal à l’automne 2015 au Theatre Corona, que pensez-vous du public montréalais/québécois ?

Montréal nous a toujours bien traités. Nous avons toujours du bon temps quand on passe au Canada.

Est-ce que vous envisagez jouer à Montréal ou au Québec lors de la tournée Baptize ?

Nous avons beaucoup de spectacles prévus prochainement et je suis certain qu’on repassera par Montréal à un moment donné.

Lien d’écoute de l’album Baptize sur Spotify

Pochettes des extraits Save Us, Warrior / Underrated et Catastrophe