À la splendide Maison symphonique de Montréal, Pierre Lapointe est venu nous présenter son spectacle Paris tristesse, basé sur son album du même nom qui a été lancé en février dernier.  « Une première en Amérique du Nord », souligne-t-il en rigolant.

D’entrée de jeu, notre chanteur chouchou nous avertit avec son humour cinglant que ce sera dur pour les célibataires et que les couples ne seront pas en reste. « Les gens normaux souffrent plus que les vedettes. Donc toutes les histoires que je vais vous raconter sont arrivées à mes amis… », a-t-il tenu à nous préciser. Après ces avertissements, il enchaîne avec les chansons de son dernier album. On comprend vite quel sera l’atmosphère lorsqu’il débute Tu es seul et resteras seul ou encore Je déteste ma vie. 

Toutefois, Pierre Lapointe ne laisse pas son public dans cette tristesse.  Les 2 heures de spectacle sont ponctuées d’anecdotes et propos drôles, avec l’humour qu’on lui connaît, et lance quelques « bitcheries » qui font rire à chaude gorge les spectateurs. On aime ses plaisanteries!

VDL__Pierre Lapointe_05

Après nous avoir interprété son dernier-né, il pige dans ses albums précédents ses magnifiques chansons telles que Le lion imberbe, Pointant le nord, De glace. Celles qui nous touchent encore après les avoir écoutées plusieurs fois.

En fin de spectacle, il y a eu des moments remarquables, comme l’interprétation de Moi Elsie, une chanson écrite par Richard Desjardins. En rappel, il s’est « perché» tout au haut de la salle, près du majestueux orgue Casavant et en compagnie de l’organiste en résidence de l’OSM Jean-Willy Kunz, pour chanter entre autres La chanson de Bilbao, dont la musique a été composée par Kurt Weil. Redescendu sur scène, avec le guitariste Félix Dyotte, il a chanté avec sensibilité la chanson d’Aznavour Comme ils disent. Ce fut de beaux moments et inoubliables.

Poète, chanteur, pianiste, touchant et drôle, Pierre Lapointe a su habiter tout l’espace, le temps de livrer un spectacle intimiste. L’écouter, seul au piano, à la Maison symphonique a été tout simplement un délice !