À l’occasion de Montréal en lumière, nous avons eu le plaisir d’assister au spectacle de la chanteuse Emilie et Ogden au Club Soda, à Montréal, samedi soir dernier le 20 février. Que ce soit au parterre ou même à l’étage supérieur, la salle était pleine jusqu’aux moindres recoins pour l’entendre.

La première partie était assurée par la chanteuse Charlotte Cardin que nous avons pu connaître dans la première saison de La Voix, à TVA. Elle était l’une des dernières finalistes dans l’équipe de Marie-Mai.

Elle nous a interprété quelques chansons au piano sous un thème love song en français et en anglais. Pour l’accompagner, nous retrouvions Mathieu Sénéchal à la basse et Benjamin Soucy à la batterie. Après les avoir présentés, Charlotte a mentionné aux spectateurs : « Vous pouvez les suivre et les retrouver sur Tinder (une application de rencontres en ligne). » Voilà ce qu’elle a lancé en blague pour faire connaître ses deux amis musiciens.

Lors de ses prestations, Charlotte nous a offert une exclusivité en nous offrant de nouvelles chansons qu’elle a composées dont Paradise motion écrite il y a deux semaines. Lorsqu’elle a a joué ses dernières compositions, elle avait un certain doute quant à nous les interpréter. Avait-elle peur qu’elles nous déplaisent ? Eh bien, détrompez-vous, elles étaient magnifiques!

Emilie & Ogden à guichet fermé

Sur la scène où l’obscurité nous empêchait de voir ce qui se passait, nous avons pu quand même remarquer l’arrivée d’Emilie Kahn avec une vieille lanterne aux chandelles pour retrouver sa harpe Ogden déjà installée. Un duo harmonieux qui nous en a fait voir de toutes les couleurs avec un son mélodieux, pur et doux.

Émilie possède un véritable talent et un doigté minutieux. Il faut dire que la harpe est un instrument très peu utilisé de nos jours et elle en a joué avec intérêt et passion. Venant de cette chanteuse, elle a su nous raconter une véritable histoire qu’elle a développée du début à la fin de son concert.

Elle était accompagnée sur scène de ses musiciens Francis Ledoux à la batterie, Dominic Lalonde à la basse et guitare ainsi que de Clément Leduc au clavier. Sur le plan visuel, nous pouvions retrouver plusieurs lanternes qui illuminaient la scène, et une projection à l’arrière-scène nous diffusait des ombres parfois abstraites, parfois réelles dont une forêt hivernale. Un petit bémol toutefois : étant d’origine québécoise et ayant un excellent français, toutes ses interprétations sont en anglais. Il manquait donc une petite touche de langue française à son spectacle.

25 ans ça se célèbre en grand!

Nous avons su dès le début qu’Émilie célébrait son 25e anniversaire le soir même de son spectacle. Son plus beau cadeau était de savoir que le concert affichait complet. Une magnifique nouvelle pour cette dernière!  La soirée s’est terminée avec acclamation et  une ovation de la part du public pour la féliciter. Pour couronner le tout, la chanteuse a soufflé ses 25 bougies sur son gâteau d’anniversaire que son équipe lui a apporté sur scène.

Si vous ne connaissez pas Emilie & Ogden, nous vous invitons à la découvrir en visitant son site Web : https://emilieandogden.com/ et en la suivant sur ses réseaux sociaux. Vous n’avez pas pu assister à son spectacle ? Vous avez la chance de vous reprendre, soit à Saint-Casimir, à Bécancour ou à Québec au mois d’avril prochain à l’occasion de sa tournée !