Le cirque Aïtal est composé de Victor Cathala et Kati Pikkarainen. Elle est Finlandaise, lui est Français. Le duo s’est formé au Centre National des Arts du Cirque (en France) où ils étudiaient tous deux. Sa première réalisation, La piste là, créée en 2007 a été vue plus de 400 fois.

Cathala et Pikkarainen sont à Montréal du 7 au 17 juillet à l’occasion de Montréal Complètement Cirque pour y présenter leur deuxième création, Pour le meilleur et pour le pire. La première avait lieu jeudi dans un chapiteau sur le site de la TOHU.

Ce spectacle relate le quotidien pas banal d’un couple d’artistes du cirque. L’histoire est inspirée de Victor et Kati, qui en plus d’être partenaires sur la piste, le sont aussi dans la vie. Le spectateur est donc invité à entrer dans l’intimité des deux acrobates.

C’est à bord d’une petite voiture rouge et en compagnie de leur chien qu’ils font leur entrée sur la piste.  Puis, avec beaucoup d’humour, mais sans un mot, ils nous racontent la vie de tournée. Que ce soit l’auto qui brise, une partie improvisée de badminton ou une chicane, tout est illustré par des cascades et des acrobaties.

Leur technique est impeccable et tout est réglé au quart de tour. Les numéros de main à main, de perche en équilibre et de trapèze sont impressionnants. L’assistance en a eu plus d’une fois le souffle coupé.

Déjà joué à plus de 350 reprises et acclamé partout au travers le monde, Pour le meilleur et pour le pire est un incontournable. Hâtez-vous de vous procurer des billets, les représentations se terminent le 17 juillet