Le rappeur canadien Classified a donné un spectacle très réussi au Théâtre Corona Virgin Mobile, le 12 mars. 

Devant des jeunes visiblement comblés par sa musique, Luke Boyd de son vrai nom a proposé un rap vivant et intelligent. Celui qui venait présenter des pièces de son nouvel album Grateful a fait danser le public avec ses beats accrocheurs et fort agréables aux oreilles.

C’est ce que j’aime de Classified : il chante un rap très accessible sans être ennuyant, mais d’une facture classique. Il a interagi avec les jeunes dans la salle et ces derniers ont bien répondu à ses demandes. Contrairement à ce que je vois habituellement dans les spectacles de rap (Dead Obies, Loud Lary Ajust), les jeunes étaient ici assez disciplinés, malgré qu’ils montraient leur enthousiasme sans borne.

Pendant le spectacle, le rappeur s’est permis d’insérer dans ses pièces des extraits de chansons connues comme The Joker du Steve Miller Band. J’ai été surpris de voir que les jeunes la connaissaient. Le rappeur canadien a également prouvé qu’il est un grand entertainer, car la foule réagissait à ses moindres propos.

La synergie entre Classified et ses musiciens était palpable. On les sentait en communion avec le public présent. Il y avait quelque chose de sain entre les deux.

SonReal en première partie

La formation SonReal s’est chargée d’ouvrir pour Classified. Le Vancouvérois a balancé un hip hop mélodieux, mais avec une certaine complexité. Le flow était bien rendu, et la foule était très réceptive aux paroles de Aaron Hoffman.

Pour être dans la vibe, les jeunes se sont mis à danser, à bouger et à sauter partout. J’avais l’impression d’être dans un immense party et ça faisait vraiment du bien de voir autant de gens avoir du plaisir.

Ça été une soirée rap rafraîchissante à laquelle j’ai été conviée et que je me promets de retourner.