Habitué à accueillir des productions théâtrales, le Théâtre du Nouveau Monde a reçu en ses murs le guitariste canadien Colin James en formule acoustique. Accompagné de 4 musiciens, le Saskatchewanais a prouvé qu’il était un rockeur hors pair.

Intitulé The Acoustic Sessions, le spectacle était loin d’être acoustique, mis à part quelques pièces. Mais ce n’était qu’un léger détail et ce serait fou de bouder son plaisir pour cela. Dès les premières mesures, on sent vraiment qu’on écoute un champion, car on comprend que Colin James a de l’expéricence; ça se voit et ça s’entend!

©Denis ALIX_FIJM_COLIN_JAMES_002

Il a un air amusé sur scène, s’amuse avec ses compatriotes et raconte ses histoires au public qui rit avec lui. Ses compositions emprunte au blues, au rock et au country parfois! On reste surpris comment ses nouvelles chansons ont du tonus et de la verve. Car ses grands succès radiophoniques, avouons-le, sont loin derrière.

Mais bon, on s’en fout, car son nouveau matériel respire l’actuel, est terriblement efficace. Même si c’est un habitué du Festival International de Jazz de Montréal, on se rappelle que ses visites en sol montréalais sont toujours appréciées. Finalement, on repart du TNM avec plein de bonnes chansons en tête et l’idée d’avoir passé un bon moment.

©Denis ALIX_FIJM_COLIN_JAMES_012