C’est vendredi dernier, le 17 avril, que David Jalbert a foulé le Cabaret du Lion d’Or pour y faire sa rentrée montréalaise. Flanqué de ses quatre acolytes, le jeune homme nous a fait passer un bon moment en présentant les pièces de ses quatre albums.

Commençant avec son succès Rassure-moi, David Jalbert s’impose des les premières notes et nous invite dans son environnement! Évidemment, une invitation que nous ne pouvons refuser, car les mélodies sont accrocheuses et le bonhomme est sympathique. Il faut aussi dire que le Cabaret du Lion d’Or offre un cachet qui cadre bien avec l’esprit de ses chansons, avec l’atmosphère générale qu’il veut nous partager.

david jalbert2

Le jeune trentenaire passe en revue tous ses hits : Les gladiateurs de la glace, À boire, a boire, Si Dieu, Souvenir d’enfance, Le journal, Notre histoire et bien d’autres. Pour certaines chansons, il a demandé la participation à l’harmonica de son bon ami Éloi Painchaud, ancien membre d’Okoumé et réalisateur de son dernier disque De l’amour propre.

Quand on écoute David Jalbert, on a l’impression d’être en pleine retrouvailles avec un vieille ami qu’on a pas vu depuis des lustres, avec quelqu’un de simple et qui ne souhaite qu’avoir du bon temps sur scène et nous le partager. On en ressort avec un sourire de satisfaction et on se dit que c’est mission accomplie.

IMG_0107-1