Après s’être établie au Capitole à Québec, c’est au tour des Montréalais de vivre la folie d’Elvis Experience. Et selon moi, l’expérience a été concluante au Théâtre St-Denis.

Présenté durant 12 jours, le spectacle reprend les grands pans de la carrière musicale d’Elvis Presley. Le public a droit aux succès du King comme Heartbreak Hotel, Can’t Hel, Falling In Love, Hound Dog, Johnny B. Good, Suspicious Minds et Fever.

L’enchaînement des chansons se fait très bien et il n’y a aucun temps mort entre elles. Disons qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer!

Les 32 musiciens et choristes qui accompagnent le King sur scène sont excellents et apportent une saveur particulière. Le public a l’impression de revivre pleinement le début des années 70, où Elvis Presley était en grande forme et au sommet de son art.

Un décor aux allures festives et des bisous

Les costumes colorés et le décor aux allures festives rappellent la démesure et les excès en tout genre qui se tramaient à Las Vegas à cette époque. On croit vraiment faire partie prenante de la ville du vice. Pour donner encore plus de crédibilité au spectacle, Martin Fontaine, alias Elvis Presley, porte une réplique des habits du King. Paraît-il que ses vêtements ont été conçus expressément pour lui…

Le public a été très bon joueur lors du spectacle, quoiqu’assez sage. Plusieurs femmes (et quelques hommes) se sont avancées aux devants de la scène pour réclamer une poignée de main ou un bisou du chanteur de pomme. C’était plutôt rigolo à voir, et ce dernier s’est exécuté comme l’aurait fait le King. Ce moment a été encore plus perceptible pendant la chanson Love Me Tender.

Aucune fausse note !

C’est un spectacle rodé au quart de tour que nous offre Martin Fontaine et son équipe. Aucune fausse note ou mauvais départ : tout est très bien pensé, très réfléchi et exécuté.

Rappelons qu’Elvis Experience se poursuit jusqu’au 27 mars au Théâtre St-Denis. Jusqu’à ce jour, près de 200 000 personnes ont assisté à l’événement. La première version du spectacle Elvis Story a été présentée 1500 fois partout dans le monde devant plus de 1,7 million de personnes.