Plus de 200 artistes seront réunis pour célébrer la Fête nationale du Québec dans un spectacle qui sera diffusé à ICI Radio-Canada Télé, Noovo, Télé-Québec et TVA le 24 juin dès 20 heures. 2Frères, Cœur de pirate, Guylaine Tanguay, Louis-Jean Cormier et Marie-Mai étaient présents à la répétition médiatique, voici ce qu’ils avaient à nous dire sur l’événement.

Les papillons de Marie-Mai

Marie-Mai a encore des papillons à l’idée de faire partie des célébrations de la Fête nationale du Québec. Et tout particulièrement cette année, comme ça fait longtemps qu’elle n’a pas été sur scène avec un collectif de cette envergure. « Ce genre d’événement nous reconnecte avec notre passion pour la musique. Les papillons, ça ne part jamais. Quand ça part, c’est le temps de penser à faire autre chose », dit-elle avec le sourire.

« Ce que je trouve intéressant, c’est de voir à quel point le côté collectif prend beaucoup de place dans le spectacle de cette année. On a réussi à passer à travers de la pandémie quand tout le monde a mis du sien et a travaillé en équipe. C’est un show où tous les artistes sont presque tout le temps sur la scène. On chante dans les chansons de tout le monde. On ne sera pas là pour jouer nos pièces. On y va vraiment pour un trip de gang. Ça change la dynamique et c’est le fun.  Le spectacle de la Fête nationale, c’est comme la lumière au bout du tunnel. »

Un sentiment qui a manqué à Louis-Jean Cormier

La pandémie rajoute même une plus-value à ce spectacle, mentionne Louis-Jean Cormier. « Je regardais Robert (Charlebois) dans les yeux et on chantait, on était content. Ça fait deux mois et demi qu’on tourne dans des conditions un peu spéciales. Il y a toujours comme un nanane auquel on n’a pas le droit, mais on est de plus en plus chanceux. Je suis heureux de chanter avec Mario Pelchat et ma chum Marie-Pierre (Arthur). On se pince et on est excité à l’idée. »

Louis-Jean Cormier

Guylaine Tanguay, émue !

Quand elle a reçu l’invitation, la chanteuse country était émue d’avoir l’occasion de faire partie de cet événement. « Avec l’année qu’on a eue, on a manqué toutes nos belles rencontres. Participer à ce grand show, c’est comme de renaître. C’est un nouveau départ vers une vie probablement plus normale. C’est tellement un bon moment. On voit des musiciens, des chanteurs et des techniciens qu’on n’a pas vus depuis longtemps. On a fait plein d’efforts et là, ça va repartir. »

Quelques réactions sur le vif

« C’est un honneur d’être sur ce spectacle avec cette brochette d’artistes impressionnants. On fait une de nos chansons et on participe à beaucoup de numéros », révèle le duo 2Frères.

« On est ensemble et on célèbre le Québec. Je suis heureuse d’avoir été réinvitée cette année. » Comme elle ne pourra pas chanter physiquement à la suite de son opération aux cordes vocales, Béatrice Martin devra se contenter d’accompagner les différents interprètes aux pianos. Toutefois, elle est flattée de participer au grand événement.  

Coeur de pirate

Robert Charlebois, le monument

En me renseignant pour savoir s’il y avait des artistes sur le spectacle avec qui ils n’avaient jamais collaboré jusqu’ici, le nom de Robert Charlebois a été mentionné à plus d’une reprise. Voici, justement, ce qu’ils m’ont répondu.  

Robert Charlebois

« Je connais Robert Charlebois comme tout le monde. Je ne l’avais jamais vraiment côtoyé et on a un beau numéro avec lui. C’est un homme charmant et professionnel. Il a tellement d’expériences. Quand tu le regardes aller en répétition, tu te dis qu’il n’a pas de hasard dans la vie s’il est là depuis si longtemps. C’est un spectacle en soi. Lorsqu’il commence à chanter, il se passe quelque chose. Il est gentil, dynamique et préparé. C’est un artiste tellement complet. », confie Guylaine Tanguay.  

« Je suis bien contente de participer au numéro avec Robert Charlebois. Même si je ne fais que jouer du piano comme je ne peux pas chanter physiquement, c’est impressionnant de pouvoir collaborer avec lui. », souligne Cœur de pirate.

Coeur de pirate

« On n’a jamais joué avec Robert Charlebois avant. Il y a un numéro qu’on fait avec Robert qui est vraiment très intense et c’est un gros honneur. », s’exclame 2Frères.

Seule exception en règle, Marie-Mai a déjà eu la chance de chanter avec Robert Charlebois. Après avoir cherché dans sa tête quelques instants, elle a finalement nommé l’artiste autochtone Shauit que vous pourrez ainsi découvrir à ses côtés.

Vivre le Québec tissé serré avec Guylaine

Guylaine Tanguay ne s’en cache pas, elle aime beaucoup le concept du spectacle de cette année. « Peu importe le style musical, l’âge, la génération, la couleur et la nationalité, il n’y a plus rien qui existe. Il y a juste la musique qui prend le dessus. C’est très payant d’avoir plusieurs numéros de gang pour une Fête nationale. C’est à ça qu’on s’attend. On ne veut pas que ce soit un artiste qui fait une chanson au complet et ensuite un autre qui défile. On veut des gens sur la scène. On veut regarder partout et voir du monde partout. En plus, on aura une scène fabuleuse dans un site fantastique. Juste de répéter dans le local, c’est émouvant. Je pense, donc, que les gens seront très émus en écoutant le spectacle. »  

Guylaine Tanguay

Un brin de nostalgie et d’émotion pour les 2Frères

Les célébrations de la Fête nationale du Québec ont toujours un cachet supplémentaire pour Érik et Sonny Caouette puisqu’ils se commémorent les premiers spectacles de leur duo en tant que chansonnier. « On a chanté au moins une chanson de 90 % des artistes avec qui on partage la scène dans le temps qu’on jouait dans les bars comme Marjo, Daniel Boucher et Robert Charlebois. »

Diaporama de photos

Découvrez la suite de l’article

Qu’est-ce qu’on a appris aux répétitions de la Fête nationale du Québec ?