Hier soir a l’occasion des Francofolies de Montréal  avait lieu le spectacle hommage-commémoration à Gerry, 25 ans après sa mort, sur la scène Bell.

Je suis née d’une mère fan d’Offenbach, Gerry Boulet et ses chansons ont parsemé mon enfance, et c’était le cas de bien des interprêtes à ce spectacle, c’est-à-dire qu’ils ont découvert le chanteur très jeune par l’entremise de leurs parents. Donc, Gerry, je l’ai au cœur, ce qui doit expliquer ma déception d’hier.

© FrancoFolies_03

Au début du spectacle, Pierre Verville à interpréter à la perfection le chanteur en allant même jusqu’à porter une perruque, j’aurais pris une heure et demie de cela. Je ne sais pas si ce sont les artistes choisis pour interpréter ses chansons, ou bien, si c’est le choix des chansons, mais il manquait clairement un petit quelque chose. Je ne dis pas que la prestation d’hier était mauvaise.

Au contraire, chacun s’est donné, que se soit Alexandre Désilets, Alex Nevsky, Antoine Gratton, Brigitte Boisjoli et j’en passe… Mais ce n’était pas Gerry, ce n’était pas un show qui rassemble une foule, qui la fait vibrer à l’unisson… Bref, un hommage plutôt décevant pour un mélodiste de si grand talent.

© FrancoFolies_05