André Sauvé est un drôle de numéro! En effet, les centaines de personnes présentes à l’Olympia lors de sa première médiatique ont été transportées dans ses nombreux univers pendant près d’une heure et demie. Sous des thèmes humanistes, l’humoriste nous a offert un troisième spectacle en carrière appelé « Ça ».

Pour les fervents admirateurs de l’artiste, ce spectacle ravira leur cœur et les comblera de bonheur puisque Sauvé conserve son style éclaté et déjanté qu’on lui confère depuis des années. Toutefois, peut-être aurions-nous aimé que l’humoriste sorte un peu des sentiers battus ? Mais comment se renouveler lorsque l’excellence est atteinte ? Aucune idée ! Malheureusement, ce n’est pas hier que cela s’est passé sur le plan du contenu. Toutefois, à ce qui a trait à sa performance scénique, Sauvé est au sommet de son art !

Force est d’admettre qu’il est un excellent orateur et qu’il demeure efficace sur scène. Son talent de raconteur est transmis avec aplomb et son habileté à nous faire voir des images claires lorsqu’il s’exprime n’est pas donnée à tout le monde. On ressort de cette soirée avec des images concrètes en tête grâce à ton grand talent ! Avec la contribution de la mise en scène efficace, le spectacle — sans entracte — est présenté de manière sobre et la lumière devient le deuxième acteur de la soirée. L’humoriste sait, sans contredit, habiter la scène avec aisance et efficacité.

L’intelligence d’André Sauvé

Ce qui fascine le plus avec cet humoriste est la qualité de son discours. Avec un début de spectacle plus léger, il a su philosopher sur la vie au fil du temps, les raisons d’exister, les erreurs (non, les apprentissages !) de la vie et le besoin de se poser et de se centrer sur soi. Ce spectacle demeure un très bon spectacle et il vous procurera du bonheur l’espace d’une soirée.

André Sauvé et son spectacle Ça seront à la salle Ludger-Duvernay du Monument-National, à Montréal jusqu’au 13 octobre, puis en tournée partout au Québec.