Après nous avoir séduits durant plus de 35 ans, Alain Choquette tirera sa révérence à la fin de la tournée de son nouveau spectacle intitulé La mémoire du temps. Lors de sa première montréalaise du 1er avril au Théâtre Maisonneuve, l’illusionniste chouchou des Québécois a présenté un spectacle bien « rodé » et qui dresse à merveille l’ensemble de son œuvre.

Avant même de se pointer sur la scène du Théâtre Maisonneuve, la fébrilité était palpable dans l’air. Que ce soit des parents qui souhaitaient faire découvrir les prouesses du magicien à leurs enfants, des admirateurs de la première heure, des adultes avec un cœur d’enfant ou des personnalités artistiques ; tout ce beau monde avait un excellent motif pour découvrir ou redécouvrir Alain Choquette.

Lors de son arrivée sur les planches, le magicien a annoncé qu’il présentait son tout dernier numéro de sa carrière. Un dernier numéro dans lequel il a créé une pluie de papillons monarques, des techniciens sont venus faire le nettoyage de la scène comme si la représentation était terminée. Finalement, le petit garçon en lui l’a convaincu de présenter son spectacle au complet. Bref, une introduction assez originale en la matière.

COURTOISIE : GROUPE ENTOURAGE

En faisant participer le public à un numéro avec des photos souvenirs, Choquette s’est éloigné quelque peu de la piste. Ce qu’on retiendra de ce moment, c’est qu’on s’est fait lancer des photos par derrière la tête et que les préposés du Théâtre Maisonneuve allaient certainement avoir du « plaisir » en fin de soirée.

Après ce numéro quelque peu brouillon, on a pu vraiment s’amuser à discerner comment le magicien parvenait à ses fins pour nous impressionner. Par exemple, comment est-ce qu’il a pu quitter la salle et tout d’un coup réapparaître en plein milieu de la scène quelques secondes plus tard lorsque des volontaires ont brassé un rideau ? Après la représentation, un de ceux-ci m’a même confié n’avoir rien ressenti lors de cette apparition qui a cloué le spectacle haut en couleur.

COURTOISIE : GROUPE ENTOURAGE

En plus d’accumuler prouesse après prouesse, le magicien a fait rire son public en répliquant lors d’interactions. Par exemple, lorsqu’une personne du public est tombée dans la lune durant un numéro, il s’est rapidement moqué de la situation.

Cela aurait été facile de présenter ses numéros bien « rodés » un à la suite de l’autre, mais l’énigmatique illusionniste ne s’est pas contenté de ça. Alain Choquette voulait avoir du plaisir et il désirait transmettre sa passion pour la magie pour une dernière fois. Personne n’aura été laissé sur son appétit, que ce soit le jeune Oscar qui a volé la vedette avec sa répartie d’un enfant de 9 ans ou le couple adorable marié depuis 52 ans.

Photo principale : Groupe Entourage