Comme dernier gala Juste pour rire cette année, le festival a fait confiance à un Français… un grand Français ! Oui oui, on parle bien de Jérémy Demay qui a foulé les planches de la salle Wilfrid-Pelletier le dimanche 22 juillet. À ses côtés, Olivier Martineau, Laurent Paquin, Alex Roy et Mehdi Bousaidan se sont démarqués.

« Quand tu demandes à un Français d’animer un gala Juste pour rire, c’est comme de demander à Stéphane Rousseau d’animer un show de télé… Ça se peut que ça ne lève pas », s’est exclamé Jérémy Demay d’entrée de jeu lors de son premier gala Juste pour rire.

Tout au long de la semaine, on a souvent entendu une farce que ce gala aurait pu n’avoir pas lieu en faisant allusion à la saga Gilbert Rozon et cette fois-ci n’a pas fait exception. Ce n’est pas tout, Éric Salvail a aussi passé au bâton. Un beau numéro d’introduction bien approprié.

Ça commence fort avec Olivier Martineau

Guitare à la main, Olivier Martineau a fait quelques blagues rapides entre deux accords. « Tiendrais-tu ça pour moi une seconde ? Qu’est-ce que c’est ? Ma graine » est sans contredit sa meilleure joke dirigée vers Gilbert Rozon. Disons que son appareil était mis en avant-plan dans son stand-up autant dans ses petites mélodies.

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Chatte en chaleur

Après une performance sans éclats d’Eddy King, Alex Roy est venu parler de chatte en chaleur… sans arrière-pensée. Il s’est amusé à produire des sons avec sa bouche tels qu’un vomissement de chat. Toutefois, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu ses blagues et la dernière fois que je l’ai vu remonte en février 2016. Vive de nouvelles farces dans son cas !

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Quand est-ce qu’on arrive ?

Sans surprise, Laurent Paquin est venu contredire le titre de son spectacle Déplaire d’une brillante façon. La famille, c’est une valeur importante pour l’humoriste qui présentait son 15e gala cette année. « Les enfants ne savent pas à quel point on les aime, ils sont trop occupés à “scraper” nos vies » et la classique phrase « Quand est-ce qu’on arrive » ? ont fait rire aux éclats les parents dans la salle.

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Comment trouvez-vous le look de Mario Tessier ?

Mario Tessier : « Quand Dieu a créé un chef d’œuvre, pourquoi le changer » ?

Jérémy Demay : « T’as l’air du Docteur Barrette dans le corps d’Alex Perron »

… et vous, vous en pensez quoi ?

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Daniel Tirado se moque des pédophiles

Après avoir servi une correction à une demoiselle du public la veille, Daniel Tirado a lancé une flèche au président américain : « Être capable de bullshiter et de s’en sortir, c’est ce que fait Trump tous les jours ». Au passage, il a écorché les pédophiles Paul Cagelet et Guy Cloutier en commémorant l’événement de Michael Jackson sur son balcon. Un peu risqué, disons !

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Ville, région ou banlieue ?

Par la suite, Jonas est venu présenter son stand-up… Oops, Mathieu Cyr ! C’est vrai qu’il y a une ressemblance quand on y pense. Comment savoir si tu vis en ville, en banlieue ou en région selon l’humoriste de la Montérégie ? C’est simple : si tu n’as pas d’entrée pour te stationner, tu habites en ville. Si tu as deux autos, tu es en banlieue. Si tu as deux autos et 8 chars scraps dans la cour, tu viens de la région.

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Mehdi se moque des Norvégiens

Pour finir la soirée, quoi de mieux que Mehdi Bousaidan qui se moque des sports de riches et de pauvres. Il a écorché les Norvégiens qui raflent toutes les médailles et inventent de nouveaux sports aux Jeux olympiques d’hiver.

© ÉRIC MYRE / JUSTE POUR RIRE

Verdict

La carte blanche de Jérémy Demay a été clairement le gala plus long de la semaine — ce qui a mérité une farce de Laurent Paquin en conclusion : « Ton gala a été à ton image, long ! » Toutefois, la soirée a été bien apprécié par le public tout comme celui de son complice jeudi soir.