Après avoir reçu le titre d’artiste de l’année au ZooFest 2018 selon les médias, Charles Pellerin était de retour pour une série de huit représentations de Gratte-ciel au Monument-National. Voici un compte-rendu de sa prestation du vendredi 19 juillet avec les photos de la veille.

Malgré son succès de l’année dernière, Charles Pellerin ne se prend pas la tête. Vêtu d’une salopette, il est monté sur la scène du Monument-National vers 21h10. Au moment de prendre le micro, des retardataires ont rentré dans la salle. Pour les accompagner jusqu’à leurs sièges, l’humoriste de la relève a présenté un premier numéro concernant les retards tout en interagissant avec le public.

Préférant se concentrer sur les sujets d’actualité touchant les gens tels que la pauvreté, la culture du viol, l’avortement, les applications de rencontre, la laïcité et les premières nations, l’humoriste a fait un spectacle près de son public composé majoritairement de jeunes travailleurs ou d’étudiants.

Même s’il a osé aller dans certains sujets délicats, il n’a pas tenté de changer les mentalités chez les gens. En fait, Pellerin prend un pas de recul afin de mieux apposer son étiquette. Le seul moment d’égarement fut quand il a lancé une pointe à l’influenceur PO Beaudoin : « J’ai failli faire une publication » en relatant une anecdote survenue au Tim Hortons.

Si vous n’avez pas eu la chance de le découvrir, Charles Pellerin sera, à nouveau, en représentation au Monument-National du 25 au 27 juillet à 21 h lors du ZooFest.