Dominic et Martin nous démontrent avec plaisir que leur amour de la scène est toujours présent. Le duo a décidé de laisser de côté les personnages qu’il avait créés comme Batman et Robin et de se présenter avec son humour, simplement. Selon ses dires, l’humour c’est ce qu’il fait de mieux. De toute façon, il ne peut arrêter, car il ne sait pas faire autre chose.

La scène est dépouillée, seulement leur affiche « Juste Dominic et Martin » trône sur celle-ci. Les deux humoristes arrivent sur scène tout de noir vêtus. Cela leur rappelle leur début au Dagobert, il y a 25 ans. À cette époque, il n’y avait que quelques spectateurs dont la presque totalité était de la parenté. Pour leur cinquième spectacle, soit un opus comme ils disent, ils assoient celui-ci sur une base de jeux de mots.

De cette façon, ils passent ainsi d’un sujet à l’autre tout au long du spectacle. Tout commence par les fameuses règles de grammaire qui ne sont pas les mêmes pour ces deux comparses. Martin nous cite une célèbre règle d’orthographe : les « si » n’aiment pas les « raient », alors que Dominic nous assure que sa raie est une des plus belles de sa région. Ils traitent entre autres des homophones, des synonymes, des jobs, surtout celle de magicien amenée d’une façon qu’on n’aurait pas pensé.

On parle beaucoup de cuisine — le sujet le plus populaire des postes de télévision —, des sites web et des magazines. La cuisine réinventée telle que le pâté chinois et les patates pilées, nous réconcilie-t-elle avec les bons petits plats cuisinés depuis toujours ? Est-elle vraiment réinventée ? Et que pensez de la popularité du végétarisme et du « vegan » ?

Le duo, formé il y a 25 ans à sa sortie de l’École nationale de l’humour, est encore efficace. Dominic Sillon, toujours aussi en verve, donne la réplique à Martin Cloutier, avec brio. Celui-ci l’amenant dans différentes directions, le spectacle maintient un bon rythme qui tient le spectateur attentif.

On voit l’expérience acquise au fil des ans. Les deux amis ont promis, une ligne un punch, promesse tenue en majorité. Le public est conquis et les rires fusent de partout dans la salle.

On peut maintenant dire mission accomplie pour le duo. Cependant, il aurait été amusant de finir avec un numéro ayant plus de « punch », nous surprenant, nous faisant rire, même si on est sorti heureux de la salle.

Dominic et Martin commencent leur tournée dès maintenant, vous pouvez les voir un peu partout au Québec dans les prochaines années, peut-être jusqu’à 2020 ? Bonne soirée !