C’est dans un Capitole bondé que Lise Dion a présenté son plus récent spectacle lors de l’événement bénéfice de la Fondation des maladies de l’œil le 8 novembre dernier. Un spectacle drôle, vrai qui a touché le public. Les Grandes Crues, un duo d’humoristes composé d’Eve Côté et Marie-Lyne Joncas, toute deux finissantes de l’École nationale de l’humour, cuvée 2014, ont bien réchauffé la salle avec leur humour en bas de la ceinture. Un spectacle marquant.

La soirée a débuté avec Les grandes crues. Elles nous ont proposé un sketch qui nous parle de leurs enfances en région, des cours d’anglais à l’école, de la cigarette, de vestiaire sportif, etc. Tout cela avec un humour cru et beaucoup de folie. Eve Côté et Marie-Lyne Joncas viendront faire l’intégralité de leur spectacle solo au Théâtre Petit Champlain le 15 décembre prochain. Un spectacle à voir.

Par la suite, Lise Dion est venue sur scène pour un spectacle de 1h15 drôle et touchant à la fois. Elle a parlé de son vieillissement et leurs effets, des problèmes de poids (un moment des plus drôles), des exercices, de la ménopause, de la perte de libido et du démon du midi de son cher Marcel, un sketch très drôle sur les lits de bronzage, un numéro sur ses vacances dans le sud où elle essaie de parler espagnol (un des moments les plus rigolos du spectacle), mais aussi elle a offert une superbe prestation chantée dans ses imitations d’artistes pour son auditions à travers le Québec pour la Voix. À noter, sa version comique d’une chanson de Ginette Reno et celle de Lynda Lemay. Vraiment, l’ensemble du spectacle était marquant et drôle à souhait.

La Fondation des maladies de l’œil, créée en 1979, est un organisme à but non lucratif. Elle a pu ramasser avec ce souper-spectacle 92 000$ afin de sensibiliser au don d’organes et de tissus et faire la promotion de la santé oculaire. Également, cette année soulignait le 10e anniversaire du Programme Jeunesse « Participe pour voir » qui fait du dépistage dans les écoles primaires du Québec de milieux défavorisés et offre des lunettes aux enfants vivant une situation de pauvreté.

Un beau spectacle pour une belle cause.