Afin de nous faire sourire, Juste pour Rire a proposé deux spectacles complètement différents sur la Scène Loto-Québec, le samedi 23 juillet. Tandis que l’imitateur Steeve Diamond avait comme objectif de s’amuser avec son public, le mentaliste Viktor Vincent voulait démontrer que chaque personne pense de la même manière. Bref, la soirée s’annonçait prometteuse.

Quoi de mieux que de l’humour pour entamer son spectacle ? Mike Ward, Yvon Deschamps, Pierre Légaré, Daniel Lemire, Jean-François Mercier et Peter MacLeod ont tous été personnifiés par Steeve Diamond avec succès lors de son numéro d’introduction.

Par la suite, le célèbre imitateur a incarné une tonne d’artistes musicaux tels que Cat Stevens, U2, Ginette Reno, Jean-Pierre-Ferland, Aerosmith, Prince ainsi qu’Offenbach. Sans oublier, l’imitation qui lui a permis de se faire connaître, soit celle d’Andrea Bocelli.

Le public a eu aussi droit à un duel opposant Jean-Thomas Jobin et Stéphane Poirier. Les deux humoristes ont surpris la foule en incarnant respectivement Billy Joël et Guns N’Roses.

Mon coup de pierre a été que plusieurs artistes interprétés au fil de la soirée avaient été sélectionnés lors du Show 100% inimitable qui a eu lieu le 17 juillet dernier incluant la participation de Steeve. Malheureusement, pour ceux qui avaient vu ce spectacle, on avait l’impression d’assister à du déjà-vu. Les spectateurs sont tout de même demeurés très réceptifs, souriants et énergiques. De son côté, Steeve Diamond était solide, et la présentation était légère.

Plus tôt en soirée, Viktor Vincent est venu présenter son spectacle Oserez-vous tenter l’expérience. Entre autres, le mentaliste français a invité des gens du public à monter sur la scène. Ceux-ci tentaient de démystifier ses numéros d’astuces, d’illusion ainsi que de psychologie. Toutefois, vous pouvez deviner qu’il a toujours eu raison !

Malheureusement, le seul hic a été que la pluie est venu interrompre le spectacle après 20 minutes. Par contre, je vous invite à découvrir son univers et de vous laisser berner par ses numéros.

Photo : Steeve Diamond/4 Sans Voix