Après Urgence de vivre et Torture, Jean-Marc Parent est de retour sur les planches pour présenter le volet final de sa trilogie amorcée en 2005. Intitulé Utopie, ce 11e spectacle a tout pour plaire aux spectateurs, mettant en valeur l’immense talent et la générosité de l’humoriste.

C’est précédé d’un grand signe « Peace and Love » — la paix dans le monde étant l’ultime utopie — que l’artiste a fait son entrée sur scène. D’entrée de jeu, il a demandé au public de fermer les yeux et de s’imaginer le Montréal d’avant, auquel il était si facile d’accéder. Puis, il a continué son entrée en matière en parlant des gens et des choses perdues qu’on souhaiterait retrouver.

C’est un JMP en grande forme, malgré une pierre au rein qu’il devait se faire retirer tôt le lendemain de la première, qui a livré une énergique prestation d’une durée de 2 h 20 sans entracte ! Fidèle à lui-même, il a raconté ses anecdotes de façon si efficaces qu’on avait l’impression de les vivre en temps réel.

Des moments forts

La foule a peiné à reprendre son souffle tant elle riait pendant le numéro sur l’apnée du sommeil alors qu’il mimait tout le rituel entourant l’appareil qu’il doit porter pour dormir. L’épopée qui a suivi le braquage dont il a été victime en Floride était elle aussi hilarante. Le numéro très touchant sur la perte de sa deuxième mère a lui aussi été très bien accueilli par le public.

Solide malgré quelques faiblesses

Si la plupart des numéros ont fait rire les spectateurs de bon cœur, certains sont malheureusement tombés à plat. On pense entre autres au moment où il a abordé l’alimentation bio, ne faisant hélas rien de plus que répéter des clichés qui ont laissé le public indifférent. Les passages sur le tai-chi et le badminton ont fait sourire le public tout au plus.

Malgré ces petits défauts, la soirée était à la hauteur de ce à quoi Jean-Marc Parent nous a habitués jusqu’ici. L’homme possède un énorme talent de conteur et nous le démontre encore une fois avec Utopie.

Des supplémentaires

Jean-Marc Parent étant très apprécié du public, les billets pour Utopie s’envolent très rapidement. Des supplémentaires ont été ajoutées au Théâtre St-Denis les 26 et 27 octobre.

Utopie est présenté au Théâtre Maisonneuve jusqu’au 19 juillet. Le spectacle partira ensuite en tournée dans plusieurs villes québécoises. Toutes les dates sont affichées sur le site de Juste pour rire.