Après un passage remarqué au Heavy Montréal l’été dernier, Bullet For My Valentine et Asking Alexandria étaient de retour à Montréal le 7 mars. Dans un Métropolis rempli au maximum, les deux formations metalcore ont livré une performance d’enfer.

Après une introduction haute en couleur de la pièce V, Bullet For My Valentine a entrepris sa prestation avec la percutante No Way Out. Digne d’un hymne rock, son interprétation a fait exploser le toit du Métropolis. Il y avait une telle intensité! Autant dans la foule  que sur scène.

Dès les premières notes de l’agressive Your Betrayal, les spectateurs étaient en feu.  Tout simplement magnifique! Cela a été un de mes coups de cœurs de la soirée. L’interprétation de la pièce Venom a été la grande surprise en termes de  performance musicale. Malgré la douceur de cette mélodie – loin du metalcore – le public semblait l’apprécier  parce qu’elle se démarque, grâce à son refrain accrocheur.

Le groupe, qui connaît beaucoup de popularité au Québec, a enchaîné ses succès tels que You Want A Battle (Here’s A War), 4 Words (To Choke Upon), Scream Aim Fire et The Last Fight. L’interaction fréquente du chanteur Matthew Tuck avec les fans, qui lui ont répondu avec vigueur, a créé une synergie incroyable.

En rappel, Bullet For My Valentine — qui a lancé son disque Venom l’été dernier — a joué Tears Don’t Fall et Waking the Demon. Le public attendait avec impatience ces chansons qui frisent l’excellence du rock.

En première partie, les célèbres musiciens Asking Alexandria ont réchauffé la salle avec aplomb. La percutante I Won’t Give In a donné le ton à la soirée et a grandement fait plaisir aux spectateurs.

En plus des succès de son répertoire, le groupe a interprété la pièce titre de son quatrième album The Black dont la sortie est prévue pour le 25 mars.  Coup fumant, en guise de conclusion, l’épique The Final Episode (Let’s Change the Channel).

Le nouveau chanteur Denis Stoff s’est bien approprié les chansons du band. On le sentait davantage en confiance sur scène. Leur prestation a été de loin supérieure à celle offerte au Heavy Montréal en 2015.