Malgré une foule acceptable, le sympathique chanteur Karim Ouellet s’est fait un devoir d’offrir un spectacle sans reproche lors de son passage au Festivent de Lévis!

La coqueluche québécoise était accompagné de deux membres de Misteur Valaire à la trompette et au saxophone. Encore une fois, le chanteur originaire de Dakar au Sénégal a montré de quel bois il se chauffe et que sa performance était intime vu le petit nombre de gens présents. Je crois que c’est dans ces moments qu’on peut réellement ressentir l’authenticité d’un artiste. Ça été le cas de Karim Ouellet.

© Loredana_Karim Ouellet_Festivent_08

Bien que le ciel était incertain tout au cours de la prestation, mère Nature s’est déchaînée vers la fin de la prestation du chanteur et a malheureusement fait fuir une bonne partie du public. Durant son spectacle, Karim Ouellet nous a interprétés les succès qui ont fait sa renommée : L’amour, Marie-Jo et Fox, une pièce que j’adore. Seul à la guitare, il a chanté Plume, titre de son premier album.

Bref, un spectacle aux allures intimistes en raison du peu de gens présents. Soulignons aussi la prestation honorable de Guillaume Beauregard, ex-Vulgaires Machins, en première partie qui a joué des chansons de son premier album solo, laissant une place à Je chante pour les sourds de sa défunte formation.

© Loredana_Karim Ouellet_Festivent_06