Kevin Bazinet, le grand gagnant de la saison 3 de La Voix, présentait la première de son spectacle tirée de son album Talk to me le 20 janvier dernier à la Salle Albert-Rousseau. Un spectacle authentique et sensible d’un chanteur à la voix exceptionnelle qui, en plus, est très près de son public.

La soirée a commencé avec sa chanson Do It. Il semblait un peu gêné au début, il mais s’est rapidement habitué à son public qui lui lançait des  « Je t’aime Kevin » et « On s’est ennuyé de toi ». C’est au moment de son interprétation du succès titre de son album Talk To Me que le public a été conquis, s’il ne l’était pas déjà. Les gens chantaient, dansaient dans leurs bancs, et partout des sourires se dessinaient sur les lèvres. Ses chansons pop sont accrocheuses et touchent le public.

En plus des chansons de son album, il a interprété plusieurs reprises dont  I Got A Woman de Ray Charles, une magnifique interprétation de The Way You Make Me Feel de Michael Jackson ou Mes blues passent pus dans porte d’Offenbach. Il a aussi présenté un medley en version acoustique de type feu de camp au début de la deuxième partie avec notamment Don’t Worry Be Happy de Bobby McFerrin ou Stand By Me de Ben E. King.

Durant la soirée, j’ai eu les larmes aux yeux et plusieurs autres personnes de la salle partageaient des moments d’émotions avec le chanteur. D’ailleurs, son hommage à René Angélil lors de son interprétation de L’amour existe encore de Céline Dion, qui avait marqué son passage à La Voix, a suscité de vives émotions et provoqué une ovation debout dès les premières notes. Un moment exceptionnel de cette soirée des plus réussies.

L’authenticité du chanteur s’est aussi démontré par ses diverses interventions tout au long de la soirée et en particulier lorsqu’il a parlé de son problème d’anxiété, de comment il se sentait à l’intérieur juste avant de livrer une touchante performance de Sans limites au piano.

Sa complice de La Voix et amoureuse, Alicia Moffet, l’a rejointe en deuxième partie afin de livrer la magnifique Surrendered, mon coup de cœur de la soirée; j’en ai eu des frissons tout au long de la chanson. Le duo a aussi livré une reprise touchante de Like I’m Gonna Lose You de Meghan Trainor.

Presque toutes les chansons de son album ont été interprétées. Ses performances de Over et Make Things change en deuxième partie étaient tout simplement sublimes. Pour la dernière chanson de son spectacle, Soulman de Ben L’oncle Soul, il a demandé aux enfants de venir le rejoindre devant la scène. Pleins de jeunes filles sont alors venues le rejoindre et lui serrer la main, le filmer ou le prendre en photos. En rappel, le chanteur y est allé de deux chansons bien connues du public : Jealous Guy et Jusqu’où tu m’aimes qu’il a chanté accompagné du public. Bref, un spectacle des plus intéressants d’un artiste talentueux et authentique.

Il sera de retour à Québec les 26 et 27 février prochain au Centre d’art La Chapelle, mais les deux représentations affichent déjà « complet ». Il sera aussi à Montréal le 30 avril au Théâtre St-Denis. Surveillez son site Internet pour d’autres dates qui devraient s’ajouter prochainement.

Liens
http://kevinbazinet.com/
www.sallealbertrousseau.com
http://theatrestdenis.com/fr/spectacle/kevin-bazinet/