Dimanche le 7 juin avait lieu la présentation du spectacle “L’amour danse tous ses états” organise par deux artistes montréalaises de la danse, Karima Tidjani et Fouzia. Ce spectacle de danse orientale contemporaine fusion nous a permis de voyager dans un univers oriental où nos yeux et nos oreilles étaient au comble du bonheur. Parmi les artistes invités de renom il y avait Ilhan Karabacak  ainsi que Assia Guemra, grande dame de la danse orientale qui était venue à Montréal pour donner une formation de 4 jours juste avant le spectacle.

Ilhan est un danseur qui navigue dans un monde principalement féminin et il nous a fait découvrir un aspect de cet univers qui est fort peu connu de la majorité des spectateurs. Assia Guemra est une danseuse qui interprète ses danses avec tout son corps et toute son âme. C’est une artiste qui se démarque sur scène par le magnétisme qu’elle dégage et par les émotions qu’elle nous communique lorsqu’elle danse.

Ce spectacle présentait des styles de danse très variés qui ne se limitait pas seulement au baladi traditionnel mais il donnait une belle vue d’ensemble de la danse orientale en général. Nous avons donc voyagé avec le baladi traditionnel, le baladi contemporain, de la danse orientale avec une touche de flamenco ainsi que la danse tribale qui nous a soulevés avec des musiciens et leurs djembés.

Dix-sept des vingt numéros présentés par les artistes étaient des solos et la qualité de ces numéros étaient de très haut niveau. Les artistes qui ont performé en solo étaient Leyana, Pauline Caux, Inka Strobl, Claudya Khalida, Assia Guemra, Lily Altair, Fouzia, Marie-Chantal Anctil, Ilhan Karabacak, Karima Tidjani, Sis, Andréa Fryett et Marie-Anne Gauriat.   Les troupes Etheral Tribal et Massani-Go nous ont aussi impressionné par la complicité des artistes et la beauté des chorégraphies.

Parmi les regrets que j’éprouve en sortant de ce spectacle, c’est de me dire qu’il y a peu de chance pour moi de voir un si beau spectacle pendant mes prochaines vacances … à Terre-Neuve.