Probablement une des participante de La Voix qui m’avait charmé dès les auditions à l’aveugle, Céleste Lévis a enfin lancé son album au Théâtre Corona Virgin Mobile, prévu à l’origine à l’Olympia.
Dès les premières mesures, la voix de Céleste résonne à mes oreilles et me charment à coup sûr. C’est cette voix au timbre particulier qui m’avait jeté par terre lors de sa prestation de Moisi moé’ssi. Si son premier album m’a laissé un peu sur mon appétit, j’avoue qu’en live c’est autre chose! On sent que la chanteuse se concentre sur l’essentiel : des chansons bien construites et une belle atmosphère.
Celeste5

Sur scène, elle réussit à s’approprier les textes que lui ont concocté des paroliers importants comme Linda Lemay et Vincent Vallières et à transmettre les émotions avec une certaine sincérité qui se dégagent de ces compositions.
Plusieurs anciens participants de La Voix dont Simon Morin, Francis Bédard-Pétrin, Andie Duquette ont été féliciter leur consœur. Le public était en assez grand nombre pour apprécier le jolie spectacle. Il répondait aux moindres gestes que faisaient la pétillante artiste. Elle était visiblement heureuse d’être là et de pouvoir partager ses nouvelles compositions, qui lui a rendu d’une belle façon.

En guise de conclusion, elle a demandé à son copain David Lafleur, lui aussi participant à  La Voix, de venir la joindre sur scène. Ils ont entonné Adieu et à demain, qui bien boucler ce lancement. Finalement, des pièces qui ont plus de tonus sur scène que sur disque et qui sont rendues avec conviction certaine.
Celeste9