Mercredi avait lieu la première montréalaise de Jérôme Couture, finaliste de la première saison de La Voix, dans l’intimité du Club Soda. C’est avec grand plaisir que les groupies ont pu admirer leur beau chanteur du Saguenay ainsi que son amie Amélie Larocque, qui s’occupait de réchauffer la salle. Une belle soirée réussie.

Amélie Larocque, qui s’apprête à lancer son deuxième album, s’est plu à présenter les chansons qui compose ce dernier. Bien accueillie par le public, elle n’a pas hésiter à interagir avec lui. La particularité de son interprétation a été l’utilisation d’un échantillonneur : un petit instrument qui permet d’enregistrer en direct (et à l’avance) des sons ou carrément des voix et de les faire rejouer comme bon nous semble. Elle s’est ensuite jointe à Jérôme le reste de la soirée à titre de choriste.

jerome4

Quand l’interprète de Goodbye Girl est finalement monté sur scène, j’ai eu l’impression que c’était un Elvis (facilement quatre pouces de moins et une coupe de cheveux plus moderne) qui se tenait là, de dos, à jouer de la guitare sur un rond illuminé de par en-dessous de lui et se déhanchant. Pas besoin de vous dire que le fan club s’est mis à crier de toutes ses forces. Au courant de la soirée, on a même pu entendre des ‘‘On t’aime Jérôme…. T’es beau Jérôme…. Jérôme, Jérôme, Jérôme”. Cela devait faire facile cinq ans que je n’étais pas allée à un spectacle au Club Soda et j’ai été vraiment surprise de la proximité du public et de Jérôme, qui ne se gênait pas pour prendre les mains des jeunes femmes qui les tendaient.

Le chanteur-danseur, qui a seulement un disque à son actif, a profité du spectacle pour interpréter des classiques et des pièces qui bougent en plus de ses propres chansons. On a même eu le droit à une explication de son style qui consiste en un mélange de funk pour le son, d’Elvis dans les jambes, de country dans la voix et d’une attitude à la Mike Jagger. Tout le monde chantait et se déhanchait à l’unisson avec Jérôme Couture. Durant le slow, un couple au balcon ne s’est pas gêné pour danser collé, et c’était beau, même l’artiste l’a mentionné.

jerome2

Jérôme Couture a fait deux duos au courant de la soirée, un rappel à La Voix avec Brian Tyler et un autre tout en douceur avec Amélie Larocque. En rappel, il a terminé avec la chanson qui l’a propulsé sur les radios québécoises en s’exclamant : « J’en ai tu oublié une?!‘». Ensuite, il a entonné Comme on attend le printemps. Un très bon spectacle qui nous a réchauffés le temps d’une soirée à l’occasion de Montréal en Lumières.