Malgré les temps maussades causés par la deuxième vague de la COVID-19 au Québec, Meghan Oak a connu tout un automne 2020. En plus de lancer son premier microalbum Étrangère, la chanteuse a été retenue pour le camp de sélection de Star Académie 2021 en route vers une participation à la célèbre émission qui effectuait son grand retour. Voici une entrevue réalisée avec elle tout juste avant sa prestation à L’orbite le 10 juillet dernier.

Se considérant étrangère (comme le titre de son microalbum), Meghan Oak était à ses premiers pas dans l’industrie. Même si elle assume entièrement ses premières compositions, elle avoue honnêtement qu’elle se cherchait encore dans son univers musical à l’époque. « Quand j’ai sorti Étrangère, je m’essayais. Bien que je me sentais étrangère, j’ai foncé quand même. C’est ça qui était important même si je ne savais pas trop ce que je faisais. »

« Finalement, il y a beaucoup de gens qui ont aimé ce que j’ai fait pour un premier EP et je suis tellement fier du résultat », dit-elle d’entrée de jeu. En faisant affaire avec trois producteurs sur un disque de cinq chansons, elle a eu la chance d’apprendre énormément de cette expérience.

Un disque sous la main

Sortir un premier album avant de vivre Star Académie lui a permis d’apprivoiser sa personnalité artistique. « Je connaissais aussi ma valeur puisque j’avais déjà des gens qui me supportaient avant d’entrer à l’Académie à cause de mes chansons avec, entre autres, Au revoir. Ça m’a apporté une certaine confiance pour le début de mon aventure à l’Académie. »

Comme elle avait déjà écrit beaucoup de compositions dans le passé, Meghan croit que sa plume était peut-être plus facile, notamment dans les cours de création avec Ariane Moffatt, que chez certains autres candidats.

La révélation à l’Académie

Si elle se sentait étrangère il y a quelques mois seulement, elle se sent beaucoup moins étrangère, maintenant, au fait qu’elle souhaiterait être une chanteuse, confie-t-elle. « J’ai étudié en communication. J’ai une passion pour la musique. Je me questionnais, un peu, à savoir où j’étais là-dedans. Aujourd’hui, on se parle et j’ai l’impression d’aimer la musique encore plus qu’hier. Je me sens de moins en moins étrangère dans l’industrie musicale », souligne-t-elle en mentionnant son aventure à Star Académie comme facteur clé.

« Ça m’a énormément aidé avec la visibilité d’avoir la chance d’être dans l’œil du public québécois. La première chose que je retiens de cette aventure, ce sont les contacts (amis académiciens, gens de la production et de l’industrie). Ce sont des humains incroyables que j’ai rencontrés. »

Son plus important apprentissage qu’elle a eu à Star Académie a été d’avoir compris qu’elle avait le talent pour être une chanteuse. « Je pense que c’est gros de dire que tu peux être une chanteuse. Pour moi, c’est une petite phrase que je me répétais depuis que je suis toute jeune. J’avais 5 ans et je voulais être une chanteuse, mais je n’y croyais pas tant que ça parce que le monde est grand. »

Sur le plateau de Star Académie, elle a réalisé qu’elle pouvait le faire : « On était 15 candidats retenus sur 5 500 participants aux auditions. C’est immense. Et je réalise, maintenant, qu’il y a des gens qui sont là pour moi. Lors de ma première prestation que j’ai donnée (9 juillet à L’orbite), il y avait des inconnus qui se sont présentés à mon spectacle et ils connaissaient mes chansons par cœur. C’est vraiment un fou feeling. »

Le mirage de Star Académie

Participer à une émission de télé-réalité musicale vient avec un succès éphémère pour la plupart de ses candidats. Meghan avoue humblement que sa principale peur est d’être oubliée. « J’ai toujours craint d’être cette petite flamme qui prend vite et qui s’éteint rapidement. Je travaillais déjà beaucoup sur ma carrière avant de participer à cette compétition. Et maintenant, je travaille encore plus fort. Je vais, donc, faire en sorte que ça ne se produise pas. »

« L’important pour ne jamais se faire oublier, c’est de ne jamais s’arrêter. Quand tu arrêtes, c’est parce que tu prépares de grandes choses », dit-elle. Elle prévoit, justement, de lancer une version acoustique de son succès Au revoir, deux vidéoclips ainsi que de la nouvelle musique qui verrait le jour dans les prochains mois.

Depuis sa sortie de Star Académie, on pourrait croire que Meghan n’a jamais lâché sa plume puisqu’elle a composé 12 chansons dans les dernières semaines. « En date d’aujourd’hui, je n’ai jamais autant écrit de ma vie. Je suis en gros processus de création. Je ne pense pas à proposer un album complet pour l’instant, mais c’est sûr que ça va s’en venir. Cependant, j’aimerais sortir des singles », conclut la chanteuse qui a livré une nouveauté, intitulée Éphémère, lors de ses deux prestations musicales.

Suivez Meghan Oak sur les réseaux sociaux

This image has an empty alt attribute; its file name is Meghan-Oak-16-1024x683.jpg

Article qui pourrait vous intéresser